Transports

RER B, RER D, un combat commun

15 février, 2021 à 16:11 | Posté par

Un nouveau tunnel entre Gare du Nord et Châtelet demandé

Photo: reporterre.net

C’est une coquette gare que celle de Villiers-le-Bel-Gonesse-Arnouville, avec son bâtiment à l’ancienne en pierres de taille, son horloge, ses volets blancs. Mais, samedi 13 février, le flux de voyageurs ne provenait que des bus : le RER D était à l’arrêt pour cause de travaux. Les manifestants venus soutenir la lutte pour le triangle de Gonesse ont dû faire preuve d’inventivité et de patience pour parvenir à rejoindre le rassemblement. Organisé devant la gare du RER D, l’événement demandait l’amélioration des transports du quotidien pour les habitants de cette zone du Val-d’Oise, plutôt que la construction d’une nouvelle gare en plein champ à Gonesse.(…)

«On a vendu la gare (du triangle de Gonesse) aux Gonessiens et aux Beauvillésois, regrette Khalid, de l’Adevo (Association de défense des habitants de l’est du Val-d’Oise). Ils croient qu’elle sera ici en ville, alors qu’elle va être à 1,7 km des premières habitations.» «Cette gare, il faudrait qu’on prenne le bus pour y aller, et ensuite pour aller à Paris il faudrait un changement au Bourget, détaille Bernard Dhailly, président de la branche locale de la Confédération générale du logement, qui défend les locataires. En définitive, ce sera minimum quinze minutes de plus pour se rendre dans le centre de la capitale.» «Ce dont on a vraiment besoin, c’est que l’on nous sorte de cette mascarade de la ligne D. Toutes les semaines, il y a des incidents, des retards, et là, en ce moment, les travaux le week-end», explique Khalil.(…)

«Dès qu’il y a un souci sur le RER D, on se retrouve enclavés dans la ville. Cela m’est arrivé en entretien d’embauche que l’on m’explique qu’ils ne recrutaient pas de personnes habitant sur la ligne D, parce qu’on est trop souvent en retard.»(…)

Une sensible amélioration est espérée avec la fin des travaux et l’arrivée de nouvelles rames de train dans l’année. Mais la principale mesure pour fluidifier le trafic n’est pas du tout à l’ordre du jour : il s’agirait de creuser un nouveau tunnel entre Châtelet et Gare-du-Nord, pour que les RER B et D cessent de partager les mêmes voies, et que le moindre incident sur l’une de ces lignes se répercute sur l’autre. «Tant que le tunnel sera partagé, cela ne fonctionnera jamais bien, estime Marc Pellissier, président de l’association des usagers des transports d’Île-de-France, venu soutenir la mobilisation. Séparer les deux lignes bénéficierait à un million et demi de voyageurs jour. Mais les élus ne sont pas motivés.»

Source; reporterre.net

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>