Education, Lectures

Blanquer censure une BD de Rémédium

3 novembre, 2020 à 21:14 | Posté par

Caricature d’Allah, normal, parler de la vie du Ministre non!

Deux visions de la liberté d’expression pour une même personne. Au lendemain de l’assassinat d’un professeur pour avoir montré des caricatures d’Allah à ses élèves et d’une défense de la liberté d’expression organisé dans toutes nos écoles, le ministre de l’Education Nationale a demandé à Mediapart de caviarder un extrait de BD sur le monde enseignant écrite par Rémédium dont nous vous avons déjà parlé, extrait du Parisien:

C‘est un joli succès de librairie : bientôt 5000 exemplaires vendus, alors que la moyenne pour une bande dessinée tourne autour de 1000 ventes — Tintin et Astérix compris dans le calcul. Elle est aussi publiée sur Mediapart. « Cas d’école », la BD de Christophe Tardieux, alias Remedium, semble plaire.

Mais pas à tout le monde : alors que l’un des chapitres égratigne Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education, celui-ci a saisi ses avocats pour demander à Mediapart de caviarder une case de l’œuvre en ligne, qui concerne sa vie privée. Ce qui a été fait par le site d’information.

Mais la bulle visée par le ministre — que l’on retrouve non « caviardée » dans l’ouvrage entier publié aux éditions Equateurs — concerne la fille de celui-ci. L’auteur évoque sa garde par des « baby-sitters payées au noir qui ne pourront que constater la souffrance de cette enfant grandissant sans ses parents ».(…)

Par ailleurs, la possibilité d’accompagner « la censure d’une notice explicative » a convaincu Remedium de caviarder son œuvre. Ainsi, désormais, les textes et dessins incriminés sont barrés de noir et un texte indique : « Cette case a été modifiée le 27 octobre 2020 sous la menace des avocats de Jean-Michel Blanquer ».(…)

Sa version est totalement réfutée par Basile Ader, avocat de Jean-Michel Blanquer.(…)

« En aucun cas Jean-Michel Blanquer n’a censuré ou même demandé une censure à Mediapart, hébergeur du contenu et donc coresponsable. Nous leur avons transmis une notification de contenu illicite. Ce sont eux-mêmes, a priori après discussion avec l’auteur, qui ont caviardé », détaille le conseil du ministre. Qui martèle que « seule une case a été visée ».

Une Réponse à “Blanquer censure une BD de Rémédium”

Remedium s’est fait un nouveau copain !
Après Titi Gnangnan voilà un autre z’héros de BD : Blanquette de monsieur Macron ! Mêêê 🐐

Chauve qui peut…

—-

By du Dandy’s pas trop inspiré sur ce coup, lol

Navigue avec Google Chrome 86.0.4240.110 Google Chrome 86.0.4240.110 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/86.0.4240.110 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>