Démocratie, Entreprises, Environnement

Visite de Chimirec, 2e partie : Seveso ou non?

27 septembre, 2020 à 21:22 | Posté par
Visite le 25 septembre en compagnie d’Aulnay Environnement.

Voici la suite de notre visite du site Chimirec de Dugny grâce à l’invitation de l’industriel. Nous avons pu aborder sans tabous tous les sujets, ce qui nous changeait du refus de réponse de la mairie. Voici enfin la réponse à la question posée au début de l’été à la municipalité : pourquoi Chimirec n’est-t-il plus classé Seveso?

L’enquête publique est ouverte du 14 septembre au 14 octobre. Tout le monde est invité à donner son avis, y compris en ligne (précisions ici).

Quels sont les seuils Seveso?

Avant de répondre à la question initiale, nous devons comprendre en quoi consiste le classement Seveso. Pour paraphraser Wikipédia, la directive Seveso permet d’identifier les sites industriels présentant des risques d’accidents majeurs, appelés « sites Seveso », et d’y maintenir un haut niveau de prévention. Cette directive tire son nom de la catastrophe de Seveso qui eut lieu en Italie en 1976 et qui a incité les États européens à se doter d’une politique commune en matière de prévention des risques industriels majeurs. Il existe trois seuils Seveso calculés à partir des masses de produits présents dans l’établissement :

Il y a déjà un site Seveso à Aulnay depuis 2017 !

Depuis 2017, un site « Seveso seuil bas » s’est installé dans la commune, sans qu’aucune association environnementale n’ait été concertée ni informée sur ce point. La municipalité a littéralement organisé ses affaires toute seule comme si les habitants n’existaient pas. Un véritable déni démocratique!

L’entreprise Carrefour Suply Chain est classée au titre de la directive Seveso car elle stocke des quantités importantes de matières dangereuses. On imagine des bouteilles de produits chimiques, de l’essence pour les poêles… Nous en avions déjà parlé en 2019, sans prendre conscience de ce déni démocratique, et bien trop tard par rapport à l’installation. En cas d’incendie, c’est un site à particulièrement surveiller.

L’immense bâtiment (180m x 500m) de Carrefour Suply Chain à Aulnay, sur le terrain de PSA est classé « Seveso seuil bas » (au fond, le quartier des 3000) – Reconstitution 3D de Google maps.

Pourquoi Chimirec n’est-t-il plus classé Seveso ?

A la faveur de la directive Seveso 2, en 2011 Chimirec passe brutalement au statut de site « Seveso seuil bas ». En effet, récoltant des eaux souillées, selon l’industriel, celles-ci rentrent dans le tonnage évalué pour calculer le seuil. La directive Seveso n°3, va ajuster cela, et les eaux polluées n’entreront dans l’évaluation Seveso seulement si elles contiennent des substances particulièrement toxique. La direction de Chimirec nous as expliqué avoir testé l’absence de 9 polluants dans ces eaux, ce qui lui a permis de ne plus compter ces tonnages dans le calcul de seuil. En 2015, Chimirec Dugny sort ainsi du classement Seveso.

Les explications ont beau être un soupçon technique, il est dommage d’avoir attendu plusieurs mois pour avoir la réponse à cette question posée à l’équipe municipale le 8 juillet. Au lieu d’avoir des réponses à cette question réitérée, nous avons eu le droit à des tromperies. Il faut donc remercier la direction de Chimirec d’avoir (elle au moins) accepté de répondre, sans filtre à toutes nos questions.

Cette visite continue, et nous développerons d’autres aspects lors du prochain article.

Des fûts de matière en provenance de clients à l’usine Chimirec (des piles usagées semble-t-il).

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>