Actualité, Solidarités

« Les amants solaires du confinement »… Au delà de la précarité

26 avril, 2020 à 14:11 | Posté par
Ewa et Mateusz arrivent à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, où ils séjourneront pendant le temps du confinement annoncé par le président Macron, laissant l’appartement emprunté gratuitement à l’une des amis d’Ewa.
Photo Kamila Stepien. Le Pictorium

« Ewa et Mateusz, tous deux Polonais, sont ensemble depuis deux semaines seulement, ils viennent d’arriver en France lorsque Emmanuel Macron annonce le confinement. Ils se réfugient alors chez la mère d’Ewa, qui vit avec son compagnon, sous le seuil de pauvreté, à Aulnay-sous-Bois : ils doivent partager 35 m2 à quatre. L’amour naissant des deux jeunes est un nuage d’insouciance au milieu de l’angoisse liée à la situation précaire de la famille. 

Source: Libération.fr

Introduire un article sur la précarité par ce texte est une manière de garder un certain optimisme. Pourtant comme nous l’avons déjà évoqué, certaines familles de notre ville, de notre département n’ont plus les moyens de s’alimenter. Remercions les collectifs, la municipalité, les associations qui font leur part en oubliant pour une fois l’historique de certaines. Il y a urgence! « En Seine-Saint-Denis, des personnes sont en train de basculer dans une misère extrême et ne peuvent plus se nourrir », a déclaré Clémentine Autain, vendredi sur France Bleu Paris. La députée La France Insoumise (LFI) de Seine-Saint-Denis partage l’inquiétude du préfet du département qui redoute _« des émeutes de la faim_ ». (Source: Francebleu.fr)

Les commentaires sont fermés.