Faits divers

Interpellation violente, les policiers préparent leur défense

25 juillet, 2019 à 1:21 | Posté par

Dans un article du Point paru le 24, il semble que les policiers ayant interpellé violemment des jeunes le 18 juillet préparent leur défense.Extrait:

L’enquête a depuis établi la présence de traces de pesée sur la porte d’entrée du pavillon, indiquant une effraction.[NDLR: Une tentative de cambriolage avait en effet lieu] Même si rien n’accuse formellement à ce stade les adolescents d’en être à l’origine…

En outre, une photo de la victime présumée – et principale accusatrice – par les policiers au parquet de Bobigny ne montre aucune trace de violences sur le visage, où un policier lui aurait asséné un coup de poing…

Les policiers, craignant qu’il puisse attraper une des grenades de désencerclement présentes à bord, le saisissent « par les cheveux, la tête ramenée sur ses genoux ».[NDLR: Ce jeune avait surement l’habitude de les manipuler 😉 ]
« Les trois fonctionnaires de police devraient être félicités d’avoir arrêté cinq adolescents dont certains courent très vite », a commenté un gradé du commissariat d’Aulnay-sous-Bois.

D’où le journaliste du Point tient-il l’information qu’il n’y est aucune trace de violence? Où est cette prétendue photo? Le Point serait-il le relais de la position des policiers ayant participé à cette arrestation sans le dire?

Rappelons qu’un médecin a constaté les faits et a prescrit 4 jours d’ITT.

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.