Conseil municipal

Le préfet fait une mise au point sur les délais d’intervention de la police lors du Conseil Municipal

12 mars, 2018 à 18:02 | Posté par

Suite au communiqué de presse des élus et des parlementaires de la majorité municipale mettant en cause le délai d’intervention de la police nationale lors de événements lors du dernier Conseil Municipal, la préfecture répond:

Cette prise de position n’a pas franchement plu aux services de l’Etat, qui ont répondu avec un communiqué intitulé « Mise au point ». La préfecture de Seine-Saint-Denis rappelle d’abord que la loi dit que « c’est au maire seul qu’il appartient de prendre des mesures destinées à empêcher que soit troublé le déroulement du conseil municipal », et qu’il lui est possible « d’interdire l’accès à un groupe de personnes dont le comportement est susceptible de troubler la séance ».

Dans la foulée, l’Etat tacle le maire d’Aulnay, estimant que ce soir du 7 mars, c’est lui qui est à l’origine du délai d’intervention des policiers. « Les services préfectoraux […] ont été contactés par le maire à 20h21 et, malgré une mauvaise communication par la municipalité de la réquisition […], laquelle a été transmise à 20h15, par erreur, aux forces de sécurité présentes et non à la préfecture, l’ordre d’intervenir a toutefois pu être donné par l’autorité préfectorale pour un début effectif d’évacuation à 20h30 et un retour au calme à 20h40 », écrit ainsi le cabinet du préfet. Qui conclut qu’en réalité, le délai d’intervention effectif est « inférieur à 10 minutes ».

Extrait du Parisien Libéré

 

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>