Logement

La guerre de la cité Emmaüs contre son bailleur peut-elle atteindre d’autres résidences?

17 avril, 2017 à 22:51 | Posté par

Photo: L’espress.fr

La faute au « vandalisme » ou à un bailleur « négligent »? En conflit depuis des mois, Emmaüs Habitat et une association de locataires se rejettent la responsabilité de l’état dégradé de la cité de l’Europe, pourtant récemment rénovée tout au moins sur son aspect extérieur tranchant avec les problèmes dés que l’on entre dans les immeubles.

Sans attendre d’hypothétiques réparations, ce plombier polonais Raphaël Ciechanowski, interviewé par l’Expres a tout refait, à ses frais. « Avant, les plombs sautaient pour un rien, le lino faisait des cloques; maintenant, « c’est propre », se réjouit son épouse Katarzyna. » Cette mère de deux enfants s’estime chanceuse d’avoir obtenu ce 69m2 au 9e étage, pour 600 euros charges comprises. Mais, quand elle s’apprête à recevoir des invités, elle aimerait ne pas devoir nettoyer la cabine d’ascenseur qui « pue la pisse » à cause du ménage fait a minima. 

Nous avions déjà montré l’insalubrité de cette résidence et récemment notre Maire est venu montrer son soutien aux revendications des locataires, ce qui a surpris plus d’un.

Plus encore le mouvement « La révolution est en marche » n’hésite pas à dire que ce délabrement et cette absence de rénovation est voulue : « Nous avons appris dernièrement qu’Emmaüs habitat souhaitait démolir une partie de la cité de l’Europe afin de rénover son parc en vue de l’arrivée de la gare du grand Paris. Et si la vérité était qu’ils veulent laisser pourrir l’existant pour le démolir puis reconstruire au lieu de réhabiliter ? »Est-ce qu’ils n’escomptent pas une affaire immobilière plus juteuse dans ce cas de figure et ce, au détriment des populations actuelles ? »
Plus encore, il dit « Suite à une visite de tout le patrimoine nous avons pu remarquer que la situation de la cite de l’Europe est loin d’être un cas isolé. Nous appelons tous les habitant des cités HLM de France à prendre leur destin en mains. « 

Emmaüs Habitat qui semble peut disposé au dialogue devra s’expliquer car les locataires ne sont pas prêts à baisser les bras.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>