Actualité, Justice

Deux jeunes condamnés à six mois de prison ferme lors des échauffourées

9 février, 2017 à 0:58 | Posté par

Il semble que la justice soit plus rapide à juger les jeunes coupables pour des faits d’embuscade que les policiers  mis en examen pour violences en réunion ou pour viol.

Parmi les dix-sept jeunes, six majeurs étaient jugés en comparution immédiate à Bobigny, pour des faits d’embuscade. Parmi eux, trois ont été condamnés à six mois de prison avec sursis. Deux ont été condamnés ce mercredi à six mois de prison ferme.
Cela peut laisser un goût amer à ceux qui veulent que la justice soit la même pour tous.

Toute violence d’où qu’elle vienne doit être condamnée. La famille de Théo attend sûrement la même rapidité pour juger ces 4 individus que ces 2 jeunes.

Source: Le Parisien

Articles similaires:

2 Réponses à “Deux jeunes condamnés à six mois de prison ferme lors des échauffourées”

Autant cela ne me choque pas que l’on donne tous les droits de la défense possibles aux policiers incriminés (car c’est la noblesse de la justice), autant ces condamnations expéditives de deux jeunes démontrent que nous avons une justice a deux vitesses. Celle à qui l’on préserve la présomption d’innocence même quand les faits semblent incontestables (c’est un principe à défendre), et celle qui condamne et brise des vies en quelques minutes (31 minutes en moyenne d’après une étude faite par « Le Conseil lyonnais pour le respect des droits »). Celle qui préserve la liberté des prévenus avant que la condamnation ne tombe (et pourquoi pas), et celle qui prend pour principe de d’abord emprisonner. Celle qui laisse tout le temps nécessaire pour organiser sa défense (et c’est louable), et celle qui donne un avocat d’office qui n’a que quelques minutes pour étudier le dossier. Celle qui écoute et discute les moindre arguments de la défense, et celle qui emprisonne à tour de bras alors que les prévenus criaient leur innocence.

J’ai honte de cette justice d’abattage, réservée en pratique aux plus pauvres, qui déshonore nos démocraties. Notre colère doit servir de détermination à ne pas que l’affaire de Théo soit enterrée.

Navigue avec Firefox 50.0 Firefox 50.0 sur Ubuntu x64 Ubuntu x64
Mozilla/5.0 (X11; Ubuntu; Linux x86_64; rv:50.0) Gecko/20100101 Firefox/50.0

Arrêtez votre cinéma ça n’a rien à voir. [Propos modérés et provocateur]
S

Navigue avec Google Chrome 55.0.2883.91 Google Chrome 55.0.2883.91 sur Android 6.0.1 Android 6.0.1
Mozilla/5.0 (Linux; Android 6.0.1; SM-A510F Build/MMB29K) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/55.0.2883.91 Mobile Safari/537.36