Actualité

La bonne parole de notre maire, samedi 7 janvier à 17h à Scohy

5 janvier, 2017 à 23:21 | Posté par

On ne vous parlera pas du coût exorbitant dépensé par notre commune pour équiper la ville de caméras de vidéo surveillance et le recrutement de policiers municipaux, comme le dit Miguel Hernandez, conseiller municipal d’opposition « Avec autour de 80 agents, Aulnay devient l’une des villes avec la plus haute proportion de policiers municipaux par habitant. Le coût est exorbitant pour une ville qui dans le même temps n’hésite pas à privatiser une crèche afin de faire des économies. Pour les seuls salaires, la police municipale coûte aux Aulnaysiens 3 millions d’euros par an. « 

On ne vous parlera pas non plus du bétonnage qui continue alors que des promesses bien différentes avaient été tenues pendant la campagne électorale.

Osera t’on vous parler d’Europacity, ce grand centre commercial qui affaiblira un peu plus le commerce local alors que notre maire qui dit être contre n’a jamais voté lorsqu’il le fallait dans les instances décisionnelles?

Osera t’on vous dire combien coûtera aux générations futures le projet grandiose de la future piscine?

Nul doute que vous aurez une vision plus idyllique de notre ville ce soir là!

Si vous êtes contre la consommation du cannabis et voulez en sentir les mêmes effets, allez écouter notre Maire,…..

Articles similaires:

2 Réponses à “La bonne parole de notre maire, samedi 7 janvier à 17h à Scohy”

Il semble qu’Aulnay soit la plus grande ville de France durablement sans piscine publique. Enfin un sujet où Aulnay pourrait se prévaloir d’être leader national !

Navigue avec Internet Explorer 11.0 Internet Explorer 11.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; Trident/7.0; rv:11.0) like Gecko

Et à cette liste des très mauvaises nouvelles pour le porte monnaie des contribuables,induites par les choix litigieux et la folie des grandeurs du Maire, nous pouvons ajouter la facture du fiasco des autolibs !!!

Enfin puisque personne ne semble s’être aperçu ni indigné qu’il n’y ait quasiment plus de disciplines médicales au CMES, il faut souligner que le maire actuel, mais également le précédent ont laissé partir un à un tous les médecins qui officiaient au Cmes !

Il faut dire que la façon de les traiter, que ce soit sous la houlette de Gérard Ségura, ou sous le ministère occulte de B.beschizza, en a découragé plus d’un !!!

Les médecins partis en retraite n’ont jamais été remplacés et l’équipe municipale actuelle a trouvé très économique de ne même pas en recruter. Plusieurs médecins qui souhaitaient cumuler emploi et retraite comme la loi le leur permet ont été « démissionnés » sans préavis et contre leur gré, laissant brutalement et soudainement de nombreux patients sans soins et sans suivi !

Les jeunes médecins qui voulaient s’investir ont été sciemment découragés pour qu’ils partent d’eux-mêmes trouver reconnaissance et respect des conditions de travail dans des collectivités plus humaines et plus respectueuses.

Voilà une ville où il ne fait plus bon vivre du tout ! Je me soignais au CMES, je ne me soigne plus. Il fallait compter deux mois pour obtenir un rendez-vous en dentaire… je me suis fait soigner à Paris ! C’est tout de même hallucinant de ne plus avoir de médecine de proximité abordable, et de payer des impôts exorbitants pour des services publics défaillants ou inexistants !

Les administrés qui font les frais de tous ces départ et du désert médical organisé et voulu par nos élus sont tous ceux qui n’ont pas les moyens de s’offrir les tarifs de la médecine libérale ! Merci Monsieur le maire de vouloir faire d’Aulnay sous bois, une ville à votre image, c’est à dire uniquement dédiée aux riches et privilégiés nantis qui se contrefichent éperdument de tous ces frères humains qui ne brassent pas autant d’argent et de privilèges que vous et vos élus !

Navigue avec Firefox 50.0 Firefox 50.0 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64; rv:50.0) Gecko/20100101 Firefox/50.0