Démocratie, Religion

Retour du prédicateur tolérant la violence envers les femmes. Le maire « n’y peut rien »…

5 juillet, 2016 à 7:45 | Posté par
abou

Photo: marianne.net

Préambule nécessaire : Cet article fait bien la distinction entre la religion de tolérance que peut être l’islam et les propos anti-républicains de quelques-uns tenus dans notre ville. Nous abordons ici les dérapages d’un prédicateur tolérant la violence envers les femmes, qui prétend parler au nom de tous les musulmans et qui bénéficie pour cela des finances de notre collectivité.

Marianne soulève un nouveau problème à Aulnay. Le journal indique que ce dimanche 10 juillet, à l’occasion de la fête de l’Aïd pour la fin du ramadan, le prédicateur musulman Nader Abou Anas pour qui « la femme ne sort de chez elle que par la permission de son mari » interviendra dans un complexe sportif prêté par la mairie. Dans , il avait avertit son auditoire sur les dangers de « la fornication » telle l’extrême droite catholique, et expliquait que l’islam interdit de serrer la main aux femmes et tolère la violence envers elles. Quant à la musique, ce ne sont que des « sifflements sataniques » qui « poussent à commettre l’adultère, au libertinage, à pervertir les mœurs ».

Ce n’est pas nouveau, nous avions déjà parlé de cette personne lors d’une conférence organisée par l’EMJF ce 31 décembre dernier devant 700 personnes. Cette fois-ci Nader Abou Anas, doit donner une conférence dans un autre équipement prêté par la municipalité, le gymnase Ormeteau. C’est l’assocation ECM « Espoir au Coeur de Mitry », proche de l’EMJF qui invite ce prédicateur.

L’association chercherait-elle à cacher la présence du prédicateur extrémiste ?

Ce qui est étonnant, c’est que sur l’invitation de l’association, nous avons deux versions. Celle qui apparaît sur le site de Marianne.net et celle de leur page Facebook :

aid_tractecm

Nader Abou Anas pose t’il un problème à cette association ?

Le maire a bien prêté la salle à l’association, soupçonnée de mensonge par Marianne

Selon le site Marianne, « L’association ECM assure qu’elle n’a pas demandé le prêt du gymnase Ormeteau à la mairie. « La municipalité nous a déjà prêté des locaux pour nos activités en intérieur mais dimanche, ça se passera sur le terrain de foot qui est en accès libre », souligne-t-on. Un pieux mensonge ? Au cabinet du maire Bruno Beschizza (Les Républicains), on confirme que l’équipement a bien été prêté à l’association… Tout en assurant que cette fois, l’édile ne reste pas les bras ballants. Ce lundi 4 juillet, jour où Marianne a sollicité Bruno Beschizza, celui-ci a envoyé un courrier au préfet de la Seine-Saint-Denis. »

Prévenir le préfet, une façon de ne pas se mettre à dos une « clientèle » très utile ?

Tract de Bruno Beschizza de février 2014 contre « la théorie du genre« 

Contrairement au 31 décembre, cette fois ci le Préfet est prévenu. Mais est-ce une façon de s’en laver les mains ? En effet d’autres maires ne se sont pas gênés pour refuser des personnalités pourtant simplement artistiques. Pourquoi ne pas avoir pris ses responsabilités avec cette personne qui a des propos appelant à la discrimination ? Selon le maire « Un refus motivé uniquement par des considérations autres que le non-respect des procédures réglementaires aurait constitué un excès de pouvoir« .

Monsieur Beschizza veut peut-être obtenir du préfet les moyens légaux d’action. Un rappel est tout de même nécessaire : Bien que Franc Maçon, le maire d’Aulnay, pour se faire élire, s’est clairement appuyé sur deux « clientèles » religieuses radicalisées que l’on pourrait penser éloignées (les catholiques intégristes et les islamistes intégristes). Le tract de la campagne était très explicite sur ce sujet (voir ci-contre).

Le courrier au préfet n’est-il pas un moyen d’éviter une confrontation frontale avec certaines communautés utiles lors des prochaines élections ?

Nous laisserons les lecteurs se faire leur propre opinion en lisant l’article de Marianne.

Jean-Louis Karkides et Hervé Suaudeau

 

Articles similaires:

5 Réponses à “Retour du prédicateur tolérant la violence envers les femmes. Le maire « n’y peut rien »…”

quelle honte!!!
en plus dans un espace public qui se doit d’être laïc, c’est inacceptable et le prétexte du « je ne peux m’y opposer est du pur mensonge et manipulation électoraliste.

Navigue avec Google Chrome 51.0.2704.103 Google Chrome 51.0.2704.103 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/51.0.2704.103 Safari/537.36

quelle honte, mensonge et manipulation ces fous sectaires doivent être déchu de la nationalité Française définitivement!!!

Navigue avec Google Chrome 51.0.2704.103 Google Chrome 51.0.2704.103 sur Windows 8.1 x64 Edition Windows 8.1 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.3; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/51.0.2704.103 Safari/537.36
commenter
jeje_doudou@yahoo.fr | 6 juillet, 2016 à 22 h 42 min

on peut aller plus loin, la mairie donnant une subvention à chaque association, cette association se paie un radicaliste avec l’argent du contribuable

Navigue avec Firefox 47.0 Firefox 47.0 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:47.0) Gecko/20100101 Firefox/47.0
commenter
Jean-Louis Karkides | 6 juillet, 2016 à 22 h 46 min

Il n’est pas sur que la mairie ait donné une subvention à cette association… Certaines n’en demandent pas….

Navigue avec Firefox 47.0 Firefox 47.0 sur Android 4.4.4 Android 4.4.4
Mozilla/5.0 (Android 4.4.4; Mobile; rv:47.0) Gecko/47.0 Firefox/47.0
commenter
Laurent Comparot | 7 juillet, 2016 à 15 h 49 min

Subvention : délibération n°20 du Conseil Municipal du 25 mai 2016

Navigue avec Google Chrome 51.0.2704.103 Google Chrome 51.0.2704.103 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/51.0.2704.103 Safari/537.36