Environnement, Espaces verts

Des riverains interviennent pour sauver les platanes de l’école Nonneville

6 juillet, 2015 à 8:22 | Posté par

Panoramique du fond de la cour. Photo H. S.

Samedi après midi les riverains de l’école Nonneville inquiétés par un élagage plutôt radical des platanes centenaires de l’école, interpellent André Cuzon, un responsable d’Aulnay Environnement, qui interpelle blogs. Notre blog s’est rendu sur place car les craintes sur les platanes des écoles courraient déjà depuis quelques jours (MAJ: du 6/07 à 16h, rajout du nom d’André Cuzon qui avait été oublié).

Les rumeurs d’un programme municipal d’abattage des platanes des écoles

Une importante branche à terre. Photo H.S.

Fin juin, certains membres des équipes éducatives s’étaient inquiétés des bruits concernant l’abattage possible des platanes dans les cours des écoles d’Aulnay-sous-Bois sous prétexte d’allergies des enfants [1].

Dans un conseil d’école, l’élue chargée de l’éducation avait donc donné une réponse très claire et indiqué que ces rumeurs étaient fausses, et qu’il n’était pas question d’abattre les platanes des écoles de la ville.

Les riverains dérangent l’étrange chantier d’élagage de l’école Nonneville

C’est donc dans ce climat de vigilance que les riverains interviennent ce samedi et appellent la Police Municipale. Étrangement, les ouvriers disparaissent deux heures plus tôt que prévu, laissant leur échelle, leur camion et un fouillis indescriptible de grandes branches tombées sur les toits et les bancs tout neufs de l’école. La police municipale est alors appelée et celle-ci, ne comprenant pas ce qui se passe, décide de mettre en fourrière le camion présent dans la cour pour retrouver le propriétaire.

Des réponses nécessaire de la municipalité

A ce stade les questions sont nombreuses mais les réponses sont nécessaires. Ce chantier était-il mandaté par la ville? Pourquoi abattre ces arbres centenaires alors que la municipalité avait démentis vouloir le faire? Pourquoi les ouvriers se sont-ils envolés de la sorte et on-t-ils travaillés semble-t-il avec des conditions de travail aussi rudimentaires?

Rappelons qu’il ne semble pas faire trop bon être un platane à Aulnay-sous-Bois car les riverains de la route de Bondy ont lancé il y a 15 jours une pétition pour sauver 10 platanes dans leur rue. Rappelons aussi que l’ancienne municipalité avait été très critiquée, notamment par des membres de la nouvelle équipe municipale, pour son peu de considération des arbres anciens (cité Balagny, place de la gare, rue Bertaux, rue Séverine, et surtout cité Arc-en-Ciel).

Notes et références:

[1] Les allergies au platane sont pourtant rares mais il est vrai que le nettoyage des cours d’écoles n’ést plus fait que tous les 15 jours (au lieu de toutes les semaines). Les poussières diverses ont donc plus le temps de s’accumuler, créant parfois des irritations chez les plus sensibles.

 

3 Réponses à “Des riverains interviennent pour sauver les platanes de l’école Nonneville”

Oh ma cours d’école quand j’étais petite, quel massacre !!!

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator
commenter
Jean Louis Karkides | 7 juillet, 2015 à 11 h 48 min

Cela aurait pu être pire si les riverains n’avaient pas prévenu …
J’ai été président des parents d’élèves de cette école…
Les arbres s’en remettront si la municipalité ne va pas plus loin…

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator
commenter
Jean Louis Karkides | 7 juillet, 2015 à 12 h 20 min

La municipalité n’est pas responsable. Vous en saurez plus bientôt

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator