Associations, Urbanisme

Rendez-vous d’Aulnay : QCBE « en colère et désormais en lutte contre le cynisme des élus ! »

28 janvier, 2013 à 10:00 | Posté par

qcbeLes derniers Rendez-vous d’Aulnay, grande opération d’information/communication de la ville sur ses projets d’urbanisme, n’a pas eu l’heur de plaire à l’association QCBE.

Ainsi, nous avons reçu ce communiqué, dans lequel nous apprenons que la municipalité aurait acté une modification du PLU et la création de 45 logements pour le projet Croix-Blanche, sans consultation du Comité de pilotage, d’où le courroux de l’association, qui prend par conséquence « la décision d’intensifier son action auprès des riverains et de consulter un avocat » :

Rencontres de la Municipalité avec les riverains et les associations vendredi 25 et samedi 26 janvier au Parc Dumont

L’Association QCBE en colère et désormais en lutte contre le cynisme de nos élus ! 

Comment la Mairie peut-elle mépriser à ce point les riverains et les associations ?

Vendredi 25 et Samedi 26 janvier, nos élus ont « présenté » les projets d’aménagements du quartier sud de la ville d’Aulnay-sous-Bois. Sous le signe de la pseudo concertation – c’est ainsi que le Maire le présentera dans son journal « Oxygène » – nous souhaitons avant tout manifester notre déception face à l’attitude de nos élus. 

La Com’ ça suffit ! Il est enfin temps d’écouter les associations de riverains, et non de se montrer en affirmant haut et fort que le dialogue avec les associations est réel. C’est faux ! 

Comment la Municipalité peut-elle justifier le manque d’écoute au sein du Comité de pilotage Croix – Blanche, où elle impose devant témoins toutes ses volontés ?

Rappel des faits : 

– Le comité de pilotage se crée le 18 avril 2012 : le Maire essaye d’imposer des salariés de la Mairie n’habitant même pas le quartier. Début de fronde avec des riverains qui se lèvent et s’en vont pour manifester leur opposition à ce déni de démocratie.

– Juin 2012, Le Comité de pilotage obtient de Philippe Gente, devant témoins, la non-modification du PLU et un référendum de quartier : retour en arrière du Maire, quelques jours plus tard, qui annonce que l’on a rien compris, sans oublier son adjointe qui justifie ce retournement de situation en déclarant « qu’elle s’est senti menacée » !

– Des riverains osent assister aux réunions du Comité de pilotage et voient comment nous sommes traités par les adjoints du Mairie : décembre 2012, la Municipalité décide alors de faire un huis-clos avec une pseudo caméra qui nous filme en Mairie, relié à un Internet qui ne fonctionne pas !

– Le Comité de pilotage demande à nouveau, dans son intégralité, de ne pas modifier le PLU du terrain de l’ancien Hôtel des Impôts : refus de la Mairie !

– Le Comité de pilotage demande de respecter les promesses de 2008 et de mettre en place un référendum du quartier suite aux 1300 signatures obtenues : refus de la Mairie ! 

Vendredi 25 et samedi 26 janvier, la Municipalité annonce un programme de 45 logements et une modification du PLU – toujours sans concertation au sein du Comité de pilotage et donc sans prendre en compte l’avis des riverains et des associations.

Et le Maire ose parler de concertation ? 

C’en est trop pour l’Association QCBE qui ne peut plus tolérer ce cynisme de nos élus ! Elle a donc pris la décision d’intensifier son action auprès des riverains et de consulter un avocat. Si la démocratie n’est pas là pour nous protéger et nous défendre, le droit et la justice sont là.

Benjamin GIAMI, Président de l’Association QCBE

Séverine DELAMARE, Vice-Présidente QCBE

Articles similaires:

2 Réponses à “Rendez-vous d’Aulnay : QCBE « en colère et désormais en lutte contre le cynisme des élus ! »”

Le fait de modifier encore une fois le PLU n’est pas un camouflet asséner uniquement au visage des riverains de l’ex-centre des impôts mais à l’encontre de toute la population aulnaysienne : une réelle concertation en matière d’aménagement urbain ne peut en effet être réalisée que dans le cadre d’une révision, réclamée depuis longtemps notamment par Aulnay Environnement.
Le principe de s’être divisé en quartier a encore une fois profité à M. Segura Si ce projet avait été considéré comme un symbole de la démocratie participative en associant tous les conseils de quartier, la donne aurait peut-être été différente.
Mais il n’est pas trop tard dans le cadre d’un futur recours contre cette modification annoncée.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

Jean Louis Karkides liked this on Facebook.

Navigue avec Unknown Unknown sur Unknown Unknown
Social Aggregator