Associations, Logement, Urbanisme

Communiqué Q.C.B.E : Le Comité de Pilotage du Projet Croix-Blanche est constitué, oui mais…

23 avril, 2012 à 6:00 | Posté par

En réaction au communiqué du Maire le 19 avril dernier, vous pouvez prendre connaissance de la réponse de l’Association de Défense du Quartier Croix-Blanche et de ses Environs, en cliquant ici ou sur l’image ci-contre.

Ci-dessous le contenu de ce document.

« L’Association de Défense du Quartier Croix-Blanche, qui a distribué près de 1800 tracts annonçant le Conseil de Quartier du 18 avril et qui a une fois de plus montré que les riverains s’intéressaient au devenir de ce site, souhaite remettre les choses à leur juste place.

Il semble que M. le Maire n’ait pas assisté au même Conseil de Quartier que la plupart des gens présents ce soir là. En effet, il était bien difficile pour les riverains rassemblés de pouvoir donner leur avis face au monopole de parole de l’équipe municipale. Certes le débat était animé, mais les habitants ont entendu les mêmes discours que ce qu’on leur a servi lors de la réunion de décembre dernier.

Un point, cependant, pourrait être précisé. Le Maire a soutenu devant près de 150 personnes qu’ils allaient tout remettre à plat.
Or, remettre les choses à plat pour les riverains et dans la logique des choses, signifie également revoir quel projet pourrait s’adapter le mieux au quartier et ne pas forcément partir sur des logements.

Ce que M. le Maire a admis lors de cette soirée devant l’assemblée des habitants présents.

Dès lors, la lettre co-signée, il y a plus d’un mois par M. le Maire et M. Giami, est «caduque», pour reprendre les expressions de certaines personnes. Si nous partons dans le sens de tout remettre à plat, faisons-le vraiment ! D’autres idées ont été soumises lors de cette soirée, pourquoi ne pas les étudier équitablement et permettre le temps d’une réflexion sereine ?

Le débat mériterait vraiment une réelle concertation sur le projet à venir et gagnerait en qualité si les jeux n’étaient pas déjà faits. Un projet de qualité dont la concertation serait exemplaire serait le bienvenu non seulement pour le quartier Croix-Blanche, mais également en matière de rayonnement de la Ville.

Si la réflexion sur le projet Croix-Blanche ne va pas dans le sens d’une remise à plat totale, il n’y pas d’intérêt que l’Association Croix-Blanche siège au Comité de Pilotage et que les riverains essaient de se faire entendre. Si vous remettez en question ce que vous dites la veille, l’Association Q.C.B.E sera dans l’obligation de quitter le Comité de Pilotage et de poursuivre ses actions.

Jouons le jeu jusqu’au bout, M. le Maire et remettons les choses à plat une bonne fois pour toutes !

Le Bureau Q.C.B.E« 

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.