Actualité, Economie, Emploi, Entreprises

Fermeture du site PSA en 2014 à Aulnay-sous-Bois : est-on en train de perdre son sang froid ?

10 février, 2012 à 18:00 | Posté par

Le site PSA à Aulnay-sous-Bois est tout un symbole. Fleuron de l’industrie automobile dans la région, entreprise qui contribuait le plus via la Taxe Professionnelle avant la réforme, plus de 3 000 emplois sans compter les emplois indirects (fournisseurs).

Depuis la diffusion d’une note interne, en juin 2011, sur l’étude de la fermeture du site, toutes les spéculations vont bon train.

L’annonce de la suppression de 196 postes n’a également pas servi à apaiser les craintes, malgré l’indication, par le directeur du site, que le groupe n’a pas l’intention de vendre les terrains d’Aulnay-sous-Bois.

Hier, au conseil municipal, les débats étaient, comme d’habitude, très vifs. PSA a fait l’objet de passes d’armes suite à un vœu pour maintenir le site industriel, finalement voté.

Gérard Ségura s’est montré très inquiet quant au futur du site :

  • Les ingénieurs d’habitude impliqués dans dans la restructuration des lignes de production sont partis massivement sur le site de Poissy (la production de la Citroën C3 sur le site s’arrête en 2014)
  • Il n’y aurait pas de planning après 2014, selon plusieurs syndicats

Gérard Gaudron, quant à lui, à affirmé que PSA est une entreprise qui tient ses engagements, et que le site serait bien maintenu ou en quelque sorte transformé.

Dans le cadre de cette atmosphère morose, une manifestation est prévue le 18 février, avec pour revendication principale le maintien du site industriel à Aulnay-sous-Bois.

D’autres « analystes » annoncent la fermeture du site (au conditionnel quand même !) pour 2014. Pompiers pyromanes ou volonté d’attirer des lecteurs par manque d’audience ? Chacun devrait garder la tête froide et éviter de jeter de l’huile sur le feu.

Est-ce que PSA à Aulnay-sous-Boid fermera en 2014 ? Peut être que oui, peut être que non. Nous n’avons aucune réponse officielle à communiquer. Si plusieurs facteurs vont dans le sens de la fermeture, rien n’officialise la mort de ce grand site industriel. Cependant, le manque de communication claire, l’absence d’information sur le prochain véhicule à produire et les fuites internes laissent en effet penser que le désastre tant redouté peut très bien arriver.

13 Réponses à “Fermeture du site PSA en 2014 à Aulnay-sous-Bois : est-on en train de perdre son sang froid ?”

Voilà une belle « analyse » de normand. Borlooesque à souhait. Peut-être bien que oui, peut-être bien que non mais qui finalement aboutit peu ou prou à la même conclusion que celle d’un blog voisin (dont l’audience est excellente et en progrès constant merci de t’en inquiéter) qui emploie le conditionnel, le temps de l’hypothèse et de la supposition si j’en crois mon Bescherelle. Mais n’en faisons pas tout un camembert enfin tout un fromage plutôt.

Pour redevenir sérieux, nous ne pouvons qu’exprimer solidarité et détermination aux côtés de celles et de ceux qui vivent avec une véritable épée de Damoclès au dessus de la tête depuis plusieurs années. C’est le plus important de mon point de vue.

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7

Stéphane,

Ton message, hélas, n’apporte rien. Tout le monde est solidaire de ce qu’il se passe à PSA. Nous somme d’ailleurs en relation avec plusieurs employés.
Ceci dit, il ne faut pas profiter des souffrances des employés de PSA pour faire de la presse spectacle, qui n’apporte rien finalement.

Bon courage pour la suite

Navigue avec Firefox 9.0.1 Firefox 9.0.1 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64; rv:9.0.1) Gecko/20100101 Firefox/9.0.1

Arnaud,

si je suis scrupuleusement ton raisonnement ton article n’apporte rien non plus ! Il fait le constat que nous ne savons rien justement ! Alors pourquoi as-tu utilisé autant de lignes pour l’écrire si on va par là ? De toute façon, d’une manière générale, tout ce qui a pu être écrit sur le sujet PSA dans les blogs ces derniers temps ne relayait que cet amer constat : nous sommes dans l’incertitude. Et c’est sans doute avant tout aux politiques d’apporter des réponses claires et des solutions alternatives au cas où, n’est-il pas ?

Quant au fait de profiter des souffrances des employés de PSA pour faire de la presse spectacle, je trouve que tu vas un peu fort en besogne. Tu sur-interprètes largement mon écrit et mes intentions de façon erronée pour ne pas écrire intellectuellement malhonnête. Mon « article » ( dont j’ai eu plutôt de très bon retour ne t’en déplaise) a été rédigé dans la salle du Conseil municipal immédiatement après les débats des élus et l’ambiance n’était pas franchement à l’optimisme, crois-moi. Dans ces conditions quels éléments te permettent de porter un jugement si critique et définitif sur une prétendue volonté de profiter de la situation qui n’existe que dans tes fantasmes ?

Pour conclure enfin sur ton idée de presse spectacle, recopier un fait divers du journal Le Parisien avec quelques mots bien racoleurs, comme drogue et blanchiment d’argent par exemple, pour générer de la fréquentation sur un site n’est-il pas beaucoup plus opportuniste ?! A ce titre, n’as-tu toi-même jamais sciemment utilisé cette ficelle là, bien plus grosse pour le coup ?

Dernier point et pour en revenir à PSA, même si ta volonté de prendre un peu de hauteur par rapport aux événements en cours est tout à fait louable et pourquoi pas intéressante c’est toujours plus facile de garder la tête froide quand on écrit derrière un clavier plutôt que lorsque l’on risque de perdre son emploi et les conséquences qui vont avec.

Quoi qu’il en soit donc, bien que tu restes évidemment totalement libre de tes interprétations cela va sans dire, je ne les partage absolument pas parce que je trouve qu’elles ne reposent sur rien. Les différends qui nous opposent et dont il est inutile de nier l’existence pour faire de la politesse hypocrite ne sauraient tout excuser ou cautionner. Enfin passons, ces querelles personnelles ne sont finalement pas grand chose devant la lourdeur de l’actualité en ce moment. Du reste et dans d’autres circonstances, on aurait peut-être pu en parler ce samedi matin de vive voix pendant ta petite distribution programmée rue des Saules pour le compte des « amis » d’Aulnay, non ?

Good Night, and Good Luck !

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7

Stéphane, tes très relation avec le cabinet du Maire et ton métier confortable te permettent de voir les choses autrement. Très bien.
Pour le reste, notre seul souhait ici est de transmettre l’information.
Tu auras remarqué d’ailleurs qu’ici, dans nos articles, nous n’attaquons jamais les personnes. Le respect, c’est une de mes valeurs, vois tu ?

Navigue avec Firefox 4.0 Firefox 4.0 sur GNU/Linux GNU/Linux
Mozilla/5.0 (X11; Linux i686; rv:2.0.0) Gecko/20100101 Firefox/4.0

Désindustrialisation…
Delocalisation…

On découvre d’où vient la crise : quand l’industrie, « richesse des nations » selon le très peu gauchiste économiste, Adam Smith, s’en va. Alors, moins de jobs, moins de cotisatiosns et d’impots payés et donc plus de dettes. Car on vit à crédit. Cqfd.
La mobilisation générale, dépassant les clivages, pour Psa, doit faire la une.
Tout le monde est concerné pas seulement les employés de Psa.

Navigue avec Firefox 9.0.1 Firefox 9.0.1 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.0; rv:9.0.1) Gecko/20100101 Firefox/9.0.1

laisser faire le maire. Il l’a dit et redit… écrit maintes fois, il maîtrise parfaitement la situation…

Blague à part… puisque tout doit être pris d’une manière légère sinon on est rapidement taxée d’anti-démocratique(ou majorité) aulnaysienne, on aimerait plus de débat sur le fond, notamment durant cette campagne politique nationale. Quelles sont les perspectives juste en matière d’économie, en matière de réindustrialisation de la France et du coût du travail. Que pensez vous des perspectives économique que proposent les emplois dans les ressources durables, l’économie verte? Quelle serait la bonne réforme fiscale selon vous messieurs, Mesdames?… Quels sont les leviers dont disposent les acteurs locaux?

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1
commenter
Jean Louis Karkides | 12 février, 2012 à 18 h 46 min

Stephane,s’il te plait ,arrête c’est chiant!

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5

@Arnaud Je ne vois pas ce qui te permet de juger de mes supposées « très bonnes relations » avec le cabinet du maire ( qui doit bien se marrer en lisant ces lignes au passage ! ). C’est comme si j’écrivais que pour un centriste je t’ai trouvé bien proche du député UMP Gérard Gaudron pendant sa cérémonie des vœux le 27 janvier dernier. C’est ridicule et je n’ai, de toute façon, pas à juger la nature de tes fréquentations. Quant à ma situation professionnelle, c’est du domaine de la sphère privée je crois. Je ne vois pas le rapport avec PSA pas plus que je n’arrive à cerner les éléments sur lesquels tu fondes ton raisonnement pour apprécier du confort qui serait le mien.

Enfin, pour ce qui est de l’échelle des valeurs, compte tenu de ton rôle relativement trouble autour des « amis » d’Aulnay, j’ai l’impression qu’elle est à géométrie variable en fonction de tes intérêts. Mais bon chacun agit en son âme et conscience bien entendu. De toute façon nos explications ici ou ailleurs tourneront immanquablement en rond. A l’instar de la dérive des continents chaque seconde qui passe ne fait que creuser un peu plus le fossé qui nous sépare. On ne réussit pas à tous les coups. On s’en remettra, c’est la vie ! Je te souhaite néanmoins bonne route dans la poursuite des tes objectifs.

@ Jean-Louis, je ne vois pas pourquoi je laisserais passer des choses quand elles me paraissent inexactes ou erronées. C’est à cela que les commentaires servent il me semble. Je n’ai donc pas l’intention de m’autocensurer pour te faire plaisir. Et si un truc te parait chiant, fais comme moi : zappe !

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7

Stéphane,

Il faudrait éviter les suppositions hasardeuses, cela ne te va pas bien. Pour les Amis (?) d’Aulnay, je n’ai jamais été membre. Denis Cahenzli (que tu connais très bien) m’ a demandé une aide ponctuelle, chose que j’ai faite, notamment sur le dossier de l’urbanisme.
Tu oublies qu’à l’époque, j’avais contacté ton association (c’est à dire toi) pour notamment aider les personnes du Vélodrome. Tu oublies que j’avais organisé, pour toi, une réunion avec plusieurs riverains. Au final,tu as laissé tombé ces pauvres gens parce que tu préférais te concentrer sur ta rue des Saules et ton site personnel (plusieurs personnes peuvent l’en attester). Et malgré cette « aide » je n’ai jamais fait partie de la DZPAB (mais à l’époque, nos relations étaient différentes). Et c’est à partir de cette époque que j’ai finalement contacté les Amis d’Aulnay (dont une partie des objectifs ressemble à la DZPAB) pour aider ce collectif du Vélodrome.

Je ne reviendrai pas sur ton rôle sur le dossier Arc En Ciel. Tu vois, nul n’est parfait. Et je préfère que cela en reste là, nos différents ne font qu’agacer nos lecteurs qui recherchent avant tout de l’information utile !

Navigue avec Firefox 4.0 Firefox 4.0 sur GNU/Linux GNU/Linux
Mozilla/5.0 (X11; Linux i686; rv:2.0.0) Gecko/20100101 Firefox/4.0
commenter
Jean Louis Karkides | 12 février, 2012 à 22 h 52 min

Il y a une différence entre dialoguer entre commentateurs à propos d’un article et critiquer le blogueur.
Stephane,je te renvoie ton commentaire,si un sujet ne te plait pas,zappe.
Cette sempiternelle volonté de critique est lassante!
Mais qu’est ce qu’il t’a fait ce blogueur ?

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5
commenter
Jean Louis Karkides | 12 février, 2012 à 22 h 56 min

Arnaud,votre querelle ne doit pas faire de vos articles un moyen de régler vos comptes.
Les lecteurs en seraient ravis!

Navigue avec Safari 5.0.2 Safari 5.0.2 sur iPhone iOS 4.2.1 iPhone iOS 4.2.1
Mozilla/5.0 (iPhone; U; CPU iPhone OS 4_2_1 like Mac OS X; fr-fr) AppleWebKit/533.17.9 (KHTML, like Gecko) Version/5.0.2 Mobile/8C148a Safari/6533.18.5

Jean-Louis,

Nous essayons tous à la rédaction d’être le plus neutre possible. Ce n’est parfois pas évident (nous avons tous en chacun de nous un avis, il suffit de lire des journaux « neutres » comme Le Monde ou autre pour se rendre compte que la neutralité est une chose difficile). L’objectivité et l’honnêteté intellectuelle sont déjà des paliers plus faciles à atteindre.
Désolé si cet article a pu montrer quelques querelles qui, je l’avoue, tournent au ridicule. Ce n’était pas forcément l’objectif (qui était, pour ma part, de ne pas jouer au pyromane sur la situation délicate de cette usine)

Et au plaisir de vous rencontrer, peut être Samedi d’ailleurs, pour rester dans le sujet.

Navigue avec Firefox 4.0 Firefox 4.0 sur GNU/Linux GNU/Linux
Mozilla/5.0 (X11; Linux i686; rv:2.0.0) Gecko/20100101 Firefox/4.0

Concernant le bout de la rue des Saules, côté vélodrome, une association spécifique s’est créée autour de cette problématique : les amis du vélodrome, qui se sont greffés sur les amis d’Aulnay comme une déclinaison.

Les amis du vélodrome ont assez rapidement marqué leur indépendance quant à la gestion de leur dossier. C’était notable à Gainville par exemple lors d’une réunion organisée au tout début du processus avec le support de Frank Cannarozzo qui je le précise et j’ai pu le constater en plusieurs occasions ne verse pas dans la récupération politique primaire et apporte son soutien en laissant chacun toute latitude de mener son affaire en toute indépendance. Je tiens à lui rendre justice pour cela au passage.

Par la suite, le dimanche 8 mai 2011 exactement, une partie du collectif PLU (Aulnay Environnement, DZPAB etc… )s’est réunie avec quelques riverains devant le panneau du permis de construire, datant du 10 mars, pour examiner les modalités d’un recours. Denis Cahenzli à travers les amis d’Aulnay et du vélodrome s’est proposé, ce qui est tout à son honneur, de porter le dossier. Par la suite, sans pouvoir réellement l’expliquer nous avons malheureusement perdu le contact. Ce n’est pas un reproche mais la communication après cette rencontre n’a pas été optimale entre nous.

Je précise Arnaud que tu n’étais là à aucun de ces moments. C’est un constat, pas un reproche. Mais pour en revenir sur le fond et au projet vélodrome, lorsque nous nous sommes quittés le 8 mai, du point de vue associatif les rôles avaient été clairement définis. Point barre. Depuis, le recours en question semble avoir été rejeté par la mairie pour des raisons purement formelles qui n’ont pas trait au fond du dossier. Je n’en sais pas plus pour le moment sur les intentions des uns et des autres…

En tout cas et, malheureusement, la morale de cette histoire est que pour l’instant (à l’exception du secteur Pimodan et éventuellement Coullemont qui a obtenu deux bâtiments au lieu d’une barre et un retrait d’alignement vis-à-vis de l’existant) nous, associations et opposants politiques principalement Les Verts, avons échoué sur la totalité des dossiers (Arc en ciel c’est une certitude, Balagny aussi, Fernand Herbaut peut-être…). Je veux bien en porter une partie de la responsabilité, mais de là à tout me mettre sur le dos…

Avec le recul, cette situation demeure d’ailleurs totalement incompréhensible. Il y avait pourtant tellement d’énergie, de mécontentements, de personnes, de nouvelles associations à lutter contre la politique d’urbanisme sauvage, chaotique et arbitraire de l’actuelle majorité, faite la plupart du temps contre l’avis des habitants eux-mêmes, que ces échecs sont infiniment amers.

De toute façon je ne me fais guère d’illusions, « ma » rue des Saules y passera tôt ou tard. Ce n’est qu’une question de temps et nous aurons droit nous aussi à un joli article dans les blogs relatant cet énième échec. Ceci dit nous emploierons tous les moyens possibles, j’écris bien TOUS, pour empêcher une construction qui ne respecterait ni le PLU actuel, ni les belles promesses électorales de mars 2008 sur la préservation des zones pavillonnaires et ceci sans aucun scrupule puisque la municipalité ouvre désormais la fenêtre de la co-élaboration. Je suis désolé que les autres dossiers n’ait pu en bénéficier mais nous saisirons cette ultime chance sans illusion mais avec détermination. Nous avons d’ailleurs rendez-vous à la mairie cette semaine sur cette question.

En attendant, devant cette inefficacité notable jusqu’a présent en matière d’urbanisme que faut-il faire alors ? Renoncer ou tenter de rassembler d’une meilleure façon les forces en présence ? A chacun de voir ce qu’il a à faire pour changer l’histoire…

Désolé d’avoir été aussi long… Il fallait que cela sorte… Mais j’ai compris la leçon et je vais désormais prendre un peu de recul et éviter les commentaires en méditant cette phrase lu au hasard ce matin dans le train : il n’est pas toujours facile de rester stoïque face à la mauvaise foi. Mais c’est toujours nécessaire…

Navigue avec Google Chrome 16.0.912.77 Google Chrome 16.0.912.77 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.7 (KHTML, like Gecko) Chrome/16.0.912.77 Safari/535.7