Politique

L’observatoire des engagements ne fait pas l’unanimité à Aulnay-sous-Bois

10 décembre, 2011 à 6:00 | Posté par

Adopté lors du conseil municipal du 8 décembre 2011, l’observatoire des engagements, annoncé par la communication municipale il y a peu, commence à faire grincer des dents certains membres de l’opposition municipale.

Pour rappel, le rôle de cet observatoire serait de mener, de façon neutre et objec­tive, une évalua­tion des poli­tiques publiques mises en œuvre par la muni­ci­pa­lité. Son fonctionnement répondrait au principe de l’indépendance et de la transparence (aucun membre de la majorité municipale en son sein).

Frank Cannarozzo, membre du groupe d’opposition UMP au conseil municipal, nous a ainsi transmis un communiqué, que vous pouvez consulter en cliquant ici ou sur l’image ci-contre. Selon le candidat malheureux aux dernières cantonales à Aulnay Nord, « Ce ne sera pas un observatoire de l’action municipale mais bien un observatoire des engagements du candidat Segura de 2008. »

M. Cannarozzo estime aussi que :

  • monsieur Segura peine toujours à réaliser une seule de ces promesses de campagne de 2008
  • les conseils de quartiers sont aujourd’hui désertés par tous ceux qui ne sont pas des militants ou soutiens du maire
  • monsieur Segura pourrait être candidat(NDLR : aux législatives 2012)

Du côté de la population, est-ce que cet observatoire des engagements convaincra davantage ?

Articles similaires:

16 Réponses à “L’observatoire des engagements ne fait pas l’unanimité à Aulnay-sous-Bois”

je publierai ce soir sur mon blog un texte plus complet notamment sur les remarques faites au conseil. j’invite chacun à bien regarder cette partie du conseil. il est facile de s’apercevoir que la proposition du maire n’aboutira pas à un observatoire indépendant et représentatif. son utilité est donc absente.

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0

Monsieur Cannarozzo,
je tiens à vous remercier; je suis délégué au sein du conseil de quartier « Balagny- La Plaine – Tour Eiffel » et également délégué de territoire pour la Commission « Accessibilité aux personnes handicapées ».
A lire votre commentaire les conseils de quartier ne seraient plus fréquentés que par les soutiens de Monsieur Le Maire : j’en déduis ainsi que je suis un soutien de Monsieur SEGURA. Merci de l’apprendre ainsi à mon ego qui jusqu’à aujourd’hui l’ignorer.
Je comprend en tant qu’élu de l’opposition municipale que vous contestiez systématiquement la majorité municipale, mais de grâce, abstenez vous de cataloguer les électrices et électeurs aulnaysiens dans un moule?
Pour ma part, même si cela va vous sembler aberrant, le fait d’assister, comme encore hier soir, au conseil de mon quartier, appartient à une démarche citoyenne qui aurait été la même si l’équipe de Monsieur GAUDRON avait été élue.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

je ne suis pas d’accord avec M. Cannarozzo, a t-on le droit d’être appolitique lorsque nous sommes délégués de quartier, ne pas tous confondre, est-que nous avons encore le droit d’ëtre libre dans notre « cerveau » il ne faut pas tout mélanger. La politique de la chaise est pour moi une lacheté.

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 6.0; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.0.04506)

Monsieur Cannarozzo,
Je ne suis n’y de droite ,n’y de gauche et pourtant j’assiste encore au conseil de quartier du pont de l’Union tout comme 3 autres qui comme moi sont sans etiquette.Je vous accorde que le reste des troupes de ce conseil sont PS et que les UMP inscrits a ce conseil n’y ont jamais mis les pieds,mais je vous serais grés de vous corriger car ont est pas tous du meme moule.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; GTB7.2; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET4.0C; .NET CLR 3.0.30729)

Les propos de M. Cannarozzo peuvent sûrement être ressentis comme insultants pour de nombreux délégués de quartier qui ont le grand courage de continuer à rester dans ces assemblées. En effet, il faut saluer leur opiniâtreté malgré la reprise en main de ces conseils et leur instrumentalisation depuis deux ans. Le souffle démocratique de 2008 s’est bien éteint.

Néanmoins, ces propos, bien qu’insultants, ont quand même un fond de vérité. Nombre de personnes ont été découragées dans ces conseils de quartiers qui sont forcés le plus souvent à l’étude de sujets très anecdotiques. Moi-même j’ai démissionné de mon rôle de secrétaire du conseil du Vieux Pays/Roseraie/Bourg car les projets que nous avions longuement travaillés n’ont même pas été étudiés par la municipalité. J’accepte le refus d’une proposition mais pas le mépris.

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Ubuntu Ubuntu
Mozilla/5.0 (Ubuntu; X11; Linux i686; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 10 décembre, 2011 à 17 h 24 min

Marc,Paulette et Didier,
Ai-je eu tort de ne pas m’investir dans les Conseils de quartier,pensant que ce serait du temps perdu?
Avez vous eu l’impression que vos remarques ont permis à la municipalité de faire évoluer sa position sur un sujet,de prendre en considération une de vos demande?
Démocratie participative ou faire-valoir?

Navigue avec Google Chrome 15.0.874.121 Google Chrome 15.0.874.121 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.2 (KHTML, like Gecko) Chrome/15.0.874.121 Safari/535.2

A Jean-Louis,tu as eu tord de ne pas t’investir car les reunions sont tres instructivent,je m’explique.D’abord la gauche arrivant sur Aulnay ouvrait les conseils à tous contrairement à la droite qui les reservaient aux elus et tirait au sort 2 citoyens ,de la grande democratie.Bien sur c’etait louche.Le jour des inscription la droite voulait etres co president sur tous les quartiers,dans le mien Katty David y tenait elle fut debouttée et n’assistta jamais a une reunion pourtant elle est inscrite.Puis vinrent les proposition des citoyens,des proposition de toutes sorte,des dossiers montés et de qualité parfois et la municipalité faisait du Coluche dite moi de quoi vous avez besoin,je vous explique comment vous en passez.J’ai vue un encarter PS degouttér ne pas renouveller sa carte,il a rejoint les sans etiquette en sympatisant depuis.Lorsque la 1ere année fut ecoulée,une reunion avec le maire eu lieu dans chaque quartier,au pont de l’Union un elu avait preparer un texte pour le co president qui refusa de lire,et ce jour un habitant posa une question sur le PLU me trouvant pres du maire,je pus entendre ces mots mais de quoi il s’occupe.Depuis sur la disaine de personne qui compose ce conseil nous avons 3 citoyensibreset le reste sont soit des elus ou fort sympatisant ps.Je trouve tous cela des plus interessant,dirais que certain elus pris a part sont des plus agreable et lorque l on traite d’un sujet la methode employer et la meme qu’en URSS.Quand a Mr CANNAROZZO il vas devoir beaucoup d’excuse apres ses dirent.

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; GTB7.2; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; Media Center PC 5.0; .NET CLR 3.5.30729; .NET4.0C; .NET CLR 3.0.30729)
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 10 décembre, 2011 à 23 h 04 min

Marc,lorsque les Conseils de quartier ont été crées,j’avais posé ma candidature,elle n’avait pas été retenue.
Quand j’ai vu ce qu’ils devenaient je n’ai pas cherché à y participer.
Les conseils t’ont permis de te rendre compte qu’un pouvoir peut faire d’un instrument démocratique un moyen de bluffer ses concitoyens.
J’ai eu d’autres moyens de m’en rendre compte.
Monsieur CANNAROZZO a eu tort de dire que les membres des Conseils de quartier étaient tous affiliés ou sympathisants du PS.
Toutes les personnes qui essayent encore de faire valoir leurs idées,qui tentent de s’opposer à ce qui risque d’enlaidir notre ville méritent notre respect.
Mais faut-il encore participer à ces réunions qui semblent ne plus être que des faire-valoir de la municipalité?
Cordialement,

Navigue avec Google Chrome 15.0.874.121 Google Chrome 15.0.874.121 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.2 (KHTML, like Gecko) Chrome/15.0.874.121 Safari/535.2

@ Paulette, Marc et Didier. tout d’abord je ne cherchais pas à vous blesser, aussi recevez mes excuses.

Maintenant si vous relisez bien mon texte, je ne dis pas que ceux qui sont dans les CdQ sont des soutiens du maire mais que toux ceux qui ne le sont pas les fuient. Et ma remarque est au présent.

Vous y trouvez toujours de l’intérêt, tan mieux. Mais si on regarde au global, combien ont abandonné pour voir l’impression qu’on ne les écoute pas, qu’on les manipule ? Beaucoup trop !

Personnellement je n’ai jamais classé les gens en deux catégories : les « à droite » et les « à gauche », ça m’est égal. chacun a le droit de participer à la vie locale, même à la vie politique sans pour autant adhérer à un mouvement politique. Mais combien de personnes avez-vous croisé qui pour s’être opposées une fois à un projet du maire se sont vue rejetées et cataloguées comme des opposants politiques.

Suis-je le seul à être lucide sur le fait que ces conseils de quartier servent avant tout d’instrument de propagande? Et que ce nouvel instrument pour lequel le maire propose que les élus en proposent les membres ne pourra être rien d’autre qu’un autre instrument de propagande ?

Enfin, je voudrais rappeler que si je suis effectivement le plus ferme opposant à Segura, je ne conteste pas systématiquement puisque environ 80% des délibérations de notre conseil municipal sont votées à l’unanimité.

Mais vous m’accorderez le droit de considérer que ce maire, arrivé dans des conditions très contestables à la tête de cette ville,qui use du clientélisme et du communautarisme comme jamais,qui fait peu de cas de ce que pensent les aulnaysiens, qui manipule la misère des autres pour assoir sa soif de pouvoir mérite, mérite qu’on le combatte sur tous les fronts et avec détermination.

je n’ai pas envie de devoir fuir cette ville ou je suis né parce Segura la transformerait en un lieu invivable. Et vous ?

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0

De tout manière, le petit prince a déjà la tête à l’assemblée, alors Aulnay, fichtre rien à faire. La démocratie participative pour moi représente un bel effet de manchette. Les conseils de quartier auparavant n’étaient pas mieux.
Ce qui m’inquiète c’est la gestion de nos quotidiens et ce que devient la ville. Dans quel état est-elles réellement? Combien de vieux pavillons seront-ils détruits pour du logement collectif? Que devient le bd de Strasbourg? Et puis tout ce clientélisme… au passage jouer avec les communautarismes, il me semble que l’actualité nationale nous montre un bel effet boomerang, non? Dangereux de jouer avec.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; Intel Mac OS X 10.5; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1

@ M. CANAROZZO

Monsieur, j’ai pris connaissance de votre communiqué de presse hier. Je viens en réponse à ce document uniquement pour la partie qui m’intéresse, à savoir les conseils de quartier, pour le reste, je fais confiance à vos talents de politiciens.
Comme vous le savez peut être je suis coprésident du CQ Savigny/Mitry et pour voter information (cela vous chagrinera certainement), je ne suis ni encarté ni sympathisant du PS, notre secrétaire de CQ,pourra vous le confirmer. Je trouve donc dommage et dommageable, d’utiliser les CQ comme un argument puremement politique. Il est vrai qu’il est difficile d’obtenir une participation satisfaisante à ces instances de démocratie participative mais vos propos ne vont pas nous faciliter la tache à l’avenir.
Je trouve simplement scandaleux de dire que seuls les partisans de la politique municipale sont présents aux CQ les autres les ayant désertés. Je vous invite à venir à une séance de travail de notre CQ et vous verrez qu’il n’y a pas que des « encartés » qui sont présents et qui prennent la parole. Il est vrai que la majorité est très représentée mais c’est normal compte tenu de l’absence de l’opposition aux réunions de travail…
je souhaitais simplement vous exprimer mon sentiment à ce sujet. J’espère qu’à l’avenir, vous serez plus subtil lorsque vous utiliserez les conseils de quartier à des fins politiques et ce par respect des « simples citoyens » qui y participent et s’investissent pour le bien de l’intéret général…

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 6.0; Trident/4.0; SLCC1; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.30729; .NET CLR 3.5.30729; .NET4.0C; .NET4.0E)

@ Monsieur Cannarozzo
C’est dans votre droit d’élu de soulever la question de la forme de la restitution démocratique et votre droit d’élu d’opposition de critiquer la forme adoptée.
La restitution démocratique est désormais une réalité et une demande d’un nombre grandissant de citoyens. Cependant, il serait bien que cette restitution démocratique s’étende aussi aux élus de votre groupe dont monsieur le député Gérard Gaudron, n’est-ce pas ?

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30; MDDS; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 12 décembre, 2011 à 13 h 21 min

Si les Conseils de Quartier sont désertés par les encartés non PS,par beaucoup de citoyens apolitiques, n’ y a t’il pas un lien avec ce que dit Mr Medhi JACQUET? » Il est vrai qu’il est dif­fi­cile d’obtenir une par­ti­ci­pa­tion satis­fai­sante à ces ins­tances de démo­cra­tie par­ti­ci­pa­tive ».
En tant que citoyen et Président d’une association de Parents d’élèves,je n’ai jamais vu une demande satisfaite.
Alors si la loi oblige à la création de CDQ,personne ne peut les rendre démocratiques sans une réelle volonté municipale.

Navigue avec Google Chrome 15.0.874.121 Google Chrome 15.0.874.121 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.1) AppleWebKit/535.2 (KHTML, like Gecko) Chrome/15.0.874.121 Safari/535.2

Cher Mehdi, je ne peux pas venir à votre conseil, je n’y suis pas invité. je siège au conseil de la cité de l’Europe, auquel j’essaie d’être aussi souvent que possible.

ceci dit comme je l’ai dit dans mon commentaire précédent, je n’ai pas écrit que tous ceux qui étaient aux CdQ étaient des sympathisants PS mais que ceux qui ne l’étaient pas les fuyaient. et cela au présent. ce n’est pas vraiment la même chose !

je m’appuie sur nombre de membres qui ont abandonné à cause du sentiment que j’ai décris et si le fait de le dénoncer vous fait réagir alors que ces abandons eux-mêmes ne vous font pas réagir, je m’inquiète. vous voyez que j’avais pris le soin d’ être subtil comme vous me le demandez et il serait donc bien que chacun relise et s’en tienne à cela et non à une interprétation de ce que j’ai écris.

pour le reste, c’est un peu facile car je n’utilise rien, j’observe et je donne mon sentiment. je ne suis pas un politicien mais un aulnaysien qui a poussé son intérêt pour la ville dans laquelle il est né, ou il vit avec sa famille, ou ses enfants vont à l’école et ou il travaille jusqu’à l’engagement politique au service de cette ville et de ces citoyens.et même si je dois être seul à m’élever contre un système néfaste qui ronge notre ville, eh bien je le serai. l’espèce de résignation ambiante devant tant de démagogie devrait vous amener, nous amener à réagir.

par ailleurs je ne suis pas comptable de ce que fait tel ou tel autre membre de l’opposition. vous remarquerez que je m’exprime toujours librement, je n’ai pas de « patron » ni de « ligne à suivre ». par ailleurs vous comprendrez que des élus à qui l’on demande d’être à de nombreux endroits mais qui n’ont pas la maitrise de leur agenda (la majorité fixe l’agenda, l’opposition subit) puissent parfois faire des choix pas toujours faciles et ce sans compter la vie professionnelle ou familiale, bien sûr. après tout nous sommes comme vous, des citoyens dotés d’une vraie vie et pas forcément des drogués de la chose politique comme on voudrait trop souvent le faire croire.

Enfin pour Laurent, je n’ai jamais été opposée à une restitution de l’action publique bien au contraire. mais ne venez pas me dire qu’un observatoire ou les gens seront cooptés par les élus du conseil municipal ressemblera à un panel représentatif et indépendant. vous savez bien que ce ne sera pas le cas. la solution que présentait Alain Amédro était pour le coup la seule possible pour atteindre ses objectifs. le fait de ne pas vouloir atteindre ses objectifs d’indépendance et de représentativité démontre que l’on cherche à construire un instrument supplémentaire de propagande. et comme il y en a déjà beaucoup et que la situation financière de notre ville est mauvaise, je pense que les efforts auraient dû se porter ailleurs.

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0

Salut Frank,

j’ai beaucoup ri à la lecture de ton communiqué expliquant grosso modo que tous les délégués qui fréquentent les conseils de quartier avaient vendu leur âme au PS et à Gérard Ségura ! Rien que cela ! Comme l’a expliqué Hervé plus haut à juste titre, je crois pouvoir écrire sans me tromper que le conseil de quartier Vieux-Pays-Roseraie-Bourg a démontré à de multiples reprises son esprit de rébellion par plusieurs actions spectaculaires en maintes occasions.

Nous avons même eu droit à la visite du maire lors d’une simple réunion mensuelle de travail. Il était venu nous recadrer pour nous remettre dans le droit chemin comme on dit. Je me souviendrai toute ma vie de la tête de Philippe Gente encore adjoint à la démocratie locale à l’époque quand il a vu 90 personnes, invitées par nos soins, dans la salle ! Depuis, bien entendu, nous ne nous sommes pas assagis et Grégoire Mukendi notre co-président, bien qu’il fasse preuve d’une patience d’ange, est souvent sur le qui vive car il s’attend toujours à quelque chose de notre part. Nous avons même réussi le tour de force de démasquer une militante socialiste débarquant comme une blanche colombe. Certes elle était assez facile à identifier mais devant nos esprits retors elle a préféré partir sans demander son reste !

Ainsi, vois-tu Frank, il reste encore fort heureusement dans cette ville des esprits libres qui ne sont sous la botte de personne, y-compris dans les conseils de quartier. Nous sommes des insoumis et personne ne nous fera quitter ces instances où nous servons de contrepoids, de sentinelles en éveil prêt à dénoncer et combattre à tout moment les dérives arbitraires ou autoritaires du pouvoir en place. Bien entendu nous ne sommes pas en dictature et nous ne sommes donc pas des héros mais je voulais au moins préciser cela tant tes affirmations me paraissaient un poil trop catégoriques. Que les choses soient claires, personne ne nous manipule et nous demeurons une force d’opposition intraitable face à l’autorité !

Autre remarque en passant, nous avons eu la fois dernière la visite de quelques jeunes du quartier venus défendre la réalisation d’un city-stade. Pour le coup, eux, n’avaient absolument aucune arrière pensée politicienne. Ils ont apporté leur fraîcheur, leur enthousiasme, parfois leur maladresse, mais ils sont comme un souffle nouveau et j’avoue totalement inattendu. J’espère sincèrement qu’ils continueront à venir nous apporter leur vision de la ville pour la partager avec nous.

Comme quoi rien n’est jamais perdu Frank…

Sinon quelques questions me taraudent. Y’avait-il des conseils de quartier sous l’ancienne majorité ? Comment fonctionnaient-ils ? Etaient-ils plus ouverts et enclins à écouter le citoyen en contradiction avec la politique municipale ? Des éléments de réponses permettraient de savoir si oui ou non la démocratie participative a progressé dans notre ville ou si c’est seulement une mascarade quel que soit le pouvoir en place ?

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; InfoPath.2; MS-RTC LM 8; AskTbPTF/5.12.2.16749)

Bonjour Stéphane, comme je l’ai déjà écris, j’ai dit que ceux qui ne soutenaient pas la majorité fuient (au présent ce qui signifie que c’est une action en cours) les conseils de quartier. je sais que chacun a compris autre chose mais en sémantique ce n’était pourtant pas la même chose. sinon j’aurai utilisé un « ont fuit ».

mais comme tu as dû le lire je m’en suis excusé auprès de ceux qui ont compris cela.

je connais ta combativité, je remarque juste que peu nombreux sont ceux qui s’y battent.

pour répondre à tes questions, il y avait des conseils de quartier depuis 2003. 5 au total avec 5 présidents, adjoints au maire.
j’avais à l’époque été en formation pour savoir comment les faire fonctionner. dans ce stage beaucoup de communes qui les avaient mis en place depuis longtemps expliquaient que c’était très difficile : trouver la bonne taille pour ne pas rester centrer sur les choses sans importance ou ne pas pouvoir se saisir de dossiers plus généraux, attirer des personnes autres que les habitués des autres réunions « publiques », attirer les jeunes, concerter sans frustrer si les décisions ne suivent pas les recommandations, etc.

normalement y siégeaient tous les habitants qui s »étaient proposés avec une limite fixée à 12 je crois pour éviter la cacophonie. ils étaient également réservés à ceux qui étaient inscrits sur la liste électorale.

en réalité, cela dépendait beaucoup des conseils, les présidents avaient une grande liberté. dans le mien « rose des vents, europe, etangs, merisiers » siégaient tous ceux qui avaient demandé y compris des non-inscrits sur la liste électorale. il se réunissait presque tous les mois et tenait 1 réunion publique annuelle. j’ai eu de « prestigieux » invités comme Segura que par esprit d’ouverture j’avais laissé assister à une séance à laquelle il n’était pas convié. pour les réunions publiques, elles étaient assez houleuses puisque ce même Segura chauffait à blanc quelques uns de ces amis pour des séances burlesques que je vous laisse imaginer.

la plupart du temps , nous travaillions sur le PRU, la sécurité, le marché, la propreté. tous les documents demandés souvent fournis avec retard étaient donnés aux conseillers.

voila, loin d’être parfait mais belle expérience.

ce que j’en tire est que cette forme (ancienne comme actuelle) n’est pas du tout satisfaisante. cela ne dédouane pas la majorité d’en faire une vitrine médiatique d’une fausse concertation mais d’une vraie manipulation.

j’ai personnellement une autre vision de la chose qui pourrait être bien plus intéressante et efficace. mais je dois la réserver pour le programme de 2014. ce sera une vraie avancée démocratique, je suis sûr que vous l’adopterez quand elle sera présentée.

Navigue avec Firefox 8.0 Firefox 8.0 sur Windows 7 Windows 7
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; rv:8.0) Gecko/20100101 Firefox/8.0