Politique, Urbanisme

Le projet « Croix-Blanche » présenté lors d’une réunion publique de l’UMP d’Aulnay-sous-Bois (2/2)

1 juillet, 2011 à 11:46 | Posté par

Lors de sa réunion publique mensuelle du 27 juin 2011, baptisée « réunion de l’opposition municipale », l’UMP d’Aulnay-sous-Bois a commencé par présenter le projet « Croix-Blanche » de la municipalité, expliquant les étapes et incertitudes liées à une modification du Plan Local d’Urbanisme et dénonçant une énième concertation tronquée.

Création d’une association apolitique de quartier

L’organisation d’un référendum de quartier a été demandée par les auteurs d’un tract invitant les habitants du quartier à cette réunion. A leur initiative, l' »Association de défense de l’environnement du quartier de la Croix-Blanche et de ses environs », verra le jour très bientôt.

Un projet alternatif ou l’obstruction « en attendant 2014 »?

Les élus UMP qui ont pris la parole et la présentation projetée lors de la réunion ont souligné l’écueil d’une contestation stérile du projet, dont la position se résumait à un « non à tout », que l’on peut aussi qualifier de « Not In My Back-Yard » -pas dans mon arrière-cour-. Un projet alternatif  élaboré par les habitants du quartier pourrait donc voir le jour. Certains ont cependant prôné l’obstruction au projet municipal en vue de gagner du temps « en attendant 2014 », terme de la mandature en cours.

Cliquez sur l'en-tête de la convention pour la lire dans son intégralité

Les biens acquis par l’EPFIF devront être vendus avant octobre 2013

L’achat de la parcelle du centre des impôts par l’Établissement Public Foncier d’Ile-de-France, en vertu de la convention signée avec laVille le 14 octobre 2008, a enclenché un compte à rebours:  l’article 15 de la convention stipule qu’à son terme, en octobre 2013, la commune d’Aulnay-sous-Bois s’est engagée à ce que les biens dont l’EPFIF aura fait l’acquisition, soient achetés par elle-même ou par un tiers. Par ailleurs, l’article 12 de cette convention prévoit notamment les engagements suivants:

  • « La commune s’engage notamment à prévoir un minimum de 100 logements/ha », soit 100 logements pour 10 000m2.
  • La commune  « s’engage par ailleurs à ce que le logement locatif social représente 30% minimum des logements réalisés dans le cadre des acquisitions de l’EPFIF, sur l’ensemble de la convention. » La convention définit des zones de veille et des zones d’impulsion sur lesquelles l’EPFIF est susceptible de procéder à des acquisitions.

Comment l’ex centre des impôts a-t-il pu être laissé à l’abandon depuis 1999?

Certains dans l’assistance, se sont déclarés ouverts à la construction de logements sociaux dans le respect du PLU en vigueur. Interrogé sur les raisons du gel de la situation de la parcelle de l’ex centre des impôts entre 1999 et 2011, Gérard Gaudron, député de la circonscription et ancien maire, arrivé en cours de réunion, a déploré que des propositions financières de la municipalité pour son acquisition aient été rejetées par le Ministère des Finances. On peut s’étonner de l’impossibilité de trouver un accord avec les autorités de l’État… Un projet privé de lotissement comprenant 12 maisons aurait par ailleurs  été empêché par le risque d’effondrement de terrain en raison de la présence de poches de gypse en sous-sol. Ces poches de gypse semblent avoir été comblées depuis…

Jean-Marc Engelvin

Articles similaires:

2 Réponses à “Le projet « Croix-Blanche » présenté lors d’une réunion publique de l’UMP d’Aulnay-sous-Bois (2/2)”

Bonjour à tous
J’étais présent à la réunion du 30 Juin 2011 et j’ai bien aimé la réponse de Mr Gente en essayant de nous faire une leçon sur les différentes démocraties en insistant bien sur la démocratie participative. En gros 80% des personnes n’ont pas compris le sens du mot (participative). Les personnes se sont focalisées sur le mot démocratie.
Tout ce qu’il répondait à nos questions, c’était : « je vais vous apprendre ce qu’est la démocratie ». Et voilà qu’il déblatère pendant des heures pour empêcher aux gens venus dans la salle de poser d’autres questions.
 Par ailleurs, certaines personnes qui se seront inscrites sur les listes de groupe de travail se verrons le droit de participer au choix des 4 projets proposés lors la réunion du 10 Juin 2011; et je pense que pour faire partie de ces groupes de travail il va falloir montrer « patte blanche ».  En gros, si vous n’êtes pas d’accord avec l’un de ces projets, ne venez pas.
Pas mal comme concept de démocratie ! Ce qui veut dire finalement que sous-couvert de concertation, la municipalité fait ce qu’elle veut. C’est encore pire que si elle ne nous avait pas demandé de nous impliquer, car là on a vraiment l’impression qu’elle se moque de nous.
J’ai bien aimé aussi le fait que les riverains étaient au courant du projet bien avant la réunion du 10 Juin, personnellement et habitant très près de ce projet,  l’information ne m’est parvenue que très peu de temps avant cette réunion !
Passons au PLU : après ce beau discours sur le concept de démocratie, modification du PLU dans le cas où les différents tests de sol effectués sur le site seront positifs à la construction des immeubles. Test effectué courant juillet.
Une remise en cause du projet pourrait avoir lieu dans le cas où les tests présenteraient un risque.
Prise de parole de Mr Giami (Président) : il présente l’association, je fais une petite rectification sur le fait que l’association verra le jour prochainement, je vous affirme qu’à ce jour l’association a vu le jour (Statut déposé en préfecture, Procès verbal, page Facebook, et site Internet en cours de construction).
Pétition  pour  une demande de referendum en cours. Depuis la création de l’association (27 Juin 2011 elle comptabilise déjà plus de 300 adhérents à ce jour).
Je vous affirme que l’association est apolitique.
L’association va représenter les adhérents de tous bords politiques afin d’obtenir le referendum et de proposer un projet qui respectera le PLU sans le modifier, en réelle concertation avec les habitants et s’intégrant au paysage du quartier.

Navigue avec Google Chrome Frame 12.0.742.100 Google Chrome Frame 12.0.742.100 sur Dell Dell
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; DELL-GX745XPFRV1-111206; SVCVersion 7.30; SVCVersion 8.11; SVCVersion 8.14; chromeframe/12.0.742.100; .NET CLR 2.0.50727)

L’idée d’un referundum sur l’aménagement de cette parcelle parait séduisante mais je ne vois pas pourquoi, les seules personnes sollicitées seraient celles habitant le quartier.
Déjà, il faudrait définir un périmètre dans lequel figureraient les personnes ayant ce droit à la parole en occultant celui du voisin d’en face parce qu’en dehors de ce périmètre.
De plus, moi qui habite le quartier Tour Eiffel, je ne vois pas pourquoi je ne donnerais pas mon avis sur ce projet.
Prions que l’on ne revienne pas dans les années 1920 où aulnaysiens du vieux-pays et ceux du « lotissement du Parc » s’opposaient jusqu’à soumettre la scission d’Aulnay en deux communes. Il ne faudrait pas qu’un débat sur la démocratie locale se transforme en querelle de clochemerle.
La démocratie participative comme la liberté, ça ne se demande pas, on s’en empare et on n’attend pas le feu vert de l’autorité.

Navigue avec Firefox 4.0.1 Firefox 4.0.1 sur Windows 2000 Windows 2000
Mozilla/5.0 (Windows NT 5.0; rv:2.0.1) Gecko/20100101 Firefox/4.0.1