Actualité, Social

Le Parisien: Les salariés de PSA prennent la défense d’Ahmed [MAJ]

2 mai, 2011 à 17:15 | Posté par

Voici un extrait du Parisien du 29/04/2011. A noter que ce n’est pas la première fois que la direction de PSA essaye de licencier un responsable syndical (lire ancien article):

Cliquez pour agrandir

Ajout du 6/05/11: Les élus communistes ont présentés un vœu de soutien à ce responsable syndical au conseil municipal. Ils ont eu la gentillesse de nous le communiquer par commentaire mais hélas celui-ci, pour une raison que nous ne comprenons pas, est allé dans les indésirables. Nous avons mis 3 jours pour nous nous en apercevoir. Toutes nos excuses.

Articles similaires:

11 Réponses à “Le Parisien: Les salariés de PSA prennent la défense d’Ahmed [MAJ]”

commenter
alain rabier | 3 mai, 2011 à 8 h 54 min

Dans un précédent commentaire, je soulignais la légitimité de l’action syndicale.
J’émets tout de même une réserve : attention à ne pas confondre syndicalisme et lutte des classes, surtout dans une entreprise aussi stratégique que PSA ou dans un syndicat trop marqué politiquement.
Quand les syndicalistes font débrayer les ouvriers pour mieux soutenir les syndicalistes, ce n’est sain ni pour l’entreprise, ni pour la crédibilité syndicale.

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 ( .NET CLR 3.5.30729)

Voici le vœu que présentera le groupe communiste en soutien au salarié de PSA pour le conseil municipal du 5 mai.

Les élus conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois ne peuvent rester insensibles à la situation du salarié de PSA Aulnay. En Effet Monsieur Ahmed BERAZZEL, ouvrier chez PSA Aulnay et délégué syndical est sous la menace d’un licenciement pourtant refusé par l’Inspecteur du Travail mais maintenu par l’entreprise.

La direction du Groupe PSA a formulé une demande d’autorisation de licenciement auprès du ministre du travail Monsieur Xavier Bertrand.

Cette demande à la plus haute instance soulève de l’émoi chez le personnel et entraîne une mobilisation et un soutien massifs à l’égard de monsieur Ahmed BERAZZEL.

C’est une preuve de la reconnaissance de son travail comme salarié de l’entreprise depuis de nombreuses années mais aussi comme délégué syndical pour défendre le droit des salariés.

Pour faire respecter le droit et l’avis de l’inspecteur du travail qualifiant la demande de licenciement comme pouvant avoir un lien avec les activités syndicales du salarié-délégué, le conseil municipal d’Aulnay-sous-Bois demande au ministre du travail de refuser l’autorisation de licenciement de monsieur Ahmed BERAZZEL.

[NDLR: Commentaire approuvé très tardivement à cause d’un filtre d’indésirable mal réglé. Toutes nos excuses!]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 2.0.50727; InfoPath.2)
commenter
Jean-Marc Bloch | 3 mai, 2011 à 13 h 43 min

Ben voyons….
On veut bien des syndicats et des syndicalistes mais pas trop remuants. Surtout s’il se mettent en grève!
Sachant ce que représente une journée de travail perdue pour ces salariés on devrai plutôt se féliciter que la solidarité entre eux soit si forte.
Déja que le post précédent m’avait passablement énervé.
Comment porter un jugement sur le bien fondé ou pas des mobilisations et grèves des salariés des port en simplement écoutant le buzz des médias! Que savez vous des raisons qui, aux yeux des salariés, justifient ces mobilisations?
Pensez vous vraiment qu’un seul mot d’ordre des syndicats soit suffisant pour déclencher une grève?
Quel mépris pour ces salariés….

Navigue avec Firefox 3.6.17 Firefox 3.6.17 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.17) Gecko/20110420 Firefox/3.6.17 GTB7.1

Syndicalisme et militantisme sont deux choses différentes. On ne milite pas dans une entreprise, on y travaille.

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 ( .NET CLR 3.5.30729)
commenter
JEAN LOUIS KARKIDES | 4 mai, 2011 à 19 h 10 min

@Alain Rabier,je ne vois pas en quoi ce syndicaliste peut être accusé de militantisme politique.
Avez vous des informations en ce sens?Pour rendre toutes infos accessibles à tous les lecteurs de monaulnay, il faut argumenter au maximum
Vous dites que la CGT est marquée politiquement,pourtant à Aulnay dont le PC fait partie de la majorité,elle n’a pas hésité à manifester.

Navigue avec Google Chrome 10.0.648.204 Google Chrome 10.0.648.204 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; en-US) AppleWebKit/534.16 (KHTML, like Gecko) Chrome/10.0.648.204 Safari/534.16

Soutien de toute la blogosphère communiste et présence de la députée PCF Marie-Georges Buffet, en dehors de sa circonscription.
Je veux avant tout que cet homme conserve son travail, tout cela est excessif, j’en conviens, mais je crois que l’appartenance politique de Monsieur Berazzel est évidente.
C’est son droit, mais pas sur son lieu de travail. Mon propos s’arrête là.
La lutte des classes vise toujours le patronat. Pourtant, Monsieur Berazzel a certainement postulé à PSA. N’est-il pas satisfait d’y avoir été embauché?

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 ( .NET CLR 3.5.30729)
commenter
Jean-Marc Bloch | 5 mai, 2011 à 9 h 37 min

Pour M. Rabier le dialogue social c’est:
-Laisse ta citoyenneté au vestiaire. Quand tu es dans l’entreprise, c’est un monde de non droits!
-Si t’es pas content, tu peux t’en aller y en a 10 qui attendent!
Bravo, je vois qu’on avance.

Navigue avec Firefox 3.6.17 Firefox 3.6.17 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.17) Gecko/20110420 Firefox/3.6.17 GTB7.1

« N’est-il pas satis­fait d’y avoir été embau­ché? »

Et les esclaves n’étaient-ils pas satisfaits d’avoir à manger ?
personnellement je serai satisfaite quand les bénefs (sans parler des salaires et retraites chapeau faramineux des grosses légumes) seront partagés, ou du moins un peu mieux répartis, entre les actionnaires et les salariés. Demander un peu plus d’égalité, ça semble insensé, presque grossier. Mais je persiste.
La com et la presse sont des zones de « non-droit » du travail, on nous refuse même le statut de salarié, obligé d’être à son compte, oui de force !

si ça vous intéresse M.Rabier je vous explique tout au troquet !

Navigue avec Firefox 3.6.6 Firefox 3.6.6 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.2.6) Gecko/20100625 AskTbLMW2/3.11.3.15590 Firefox/3.6.6 ( .NET CLR 3.5.30729)

c’est dommage, nous avons envoyé un commentaire pour informer du voeu que nous présentons jeudi soir au conseil municipal, on constate qu’il n’a pas été validé.

Quelle Surprise !

[NDLR: Commentaire approuvé très tardivement à cause d’un filtre d’indésirable mal réglé. Toutes nos excuses!]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 2.0.50727; InfoPath.2)

Monsieur Bloch,

Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit.

Madame Lorraine,

Pour partager les bénéfices, il faut du dialogue patronat-salariés et des objectifs communs.
Le rôle des syndicats s’inscrit au milieu de ce dialogue. Tant qu’il est positif, j’applaudis.

Navigue avec Firefox 3.6.13 Firefox 3.6.13 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.13) Gecko/20101203 Firefox/3.6.13 ( .NET CLR 3.5.30729)

Question complexe que celle du dialogue social, on est au moins d’accord là-dessus!
L’attitude parfois systématiquement opposante de certains syndicats, et surtout leur façon de défendre des « niches » corporatistes, au détriment du bien commun est assez pénible.
D’un autre côté, les patrons du Cac, les pontes de la finance et les traders qui se font des milliers d’Euros, font-ils un effort de « dialogue social » ? Un effort de renoncement de leur jouissance immédiate pour que la société aille mieux ? Non, et c’est même l’inverse, leur cupidité met le monde à mal, ils sont sourds et aveugles… le capitalisme va mal, M. Alain, voilà juste ce que je voulais dire.
Entre la rigidité syndicale et la mentalité de prédateurs de l’autre côté, il y a sûrement un « milieu » plus juste et honnête non ?
Pour PSA, je ne sais pas exactement, j’ai tiqué un peu vite sur une de vos phrases je le reconnais et m’en expliquerai… au bistrot.
cldt. L.

Navigue avec Firefox 3.6.6 Firefox 3.6.6 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.2.6) Gecko/20100625 AskTbLMW2/3.11.3.15590 Firefox/3.6.6 ( .NET CLR 3.5.30729)