Oxygène

Oxygène n°103 – Les tops et les flops

14 octobre, 2010 à 12:25 | Posté par

Voici le dernier numéro de l’hebdomadaire de communication de l’exécutif municipal:

La très demandée rubrique les tops et les flops est de retour pour notre plus grand plaisir.

Les Tops

  • Notre blog était passé à coté de cette information : Le prix Prix spécial du jury de la Fondation Audiens a été décerné au créa à l’institut de France le 6 octobre dernier (p2).
  • La rubrique consacrée au sport est dense et comporte de nombreuses informations pratiques. Elle rentre en contraste avec le reste du journal passablement ennuyeux.

Les flops

  • Le remplissage forcé crée un fort ennui et certains sujets sont interminables. Voici deux exemples:
    • L’information sur le changement de gestionnaire des centres de loisir est ainsi délayée sur quatre pages (+2 pages de cartes). Il y a certes une grande photo et un très gros titre sur la première page mais il faut chercher les informations importante dans cette succession d’articles assez redondants sur les autres pages. Faire court est parfois bien plus dur que faire long (On le sait bien car MonAulnay.com fait souvent des longs articles!).
    • On compatis avec la souffrance du journaliste obligé de remplir les deux pages consacrées au poisson dans les assiettes des cantines pour la semaine du goût. Les informations utiles sont finalement bien peu nombreuses et on a encore vraiment l’impression de perdre son temps.
  • A contrario les informations réellement pratiques aux aulnaysiens sont réduites à la portion congrue. Un seul exemple (mais cela pourrait être un autre) la brocante organisée dimanche place Camélinat par les très dynamiques adolescents « just-ado-it » est expédiée en une vingtaine de mots casés sur une surface riquiqui d’un peu plus d’un millième de la surface du journal! (j’ai fait le calcul)
  • L’article sur une page complète intitulé l' »OPH étoffe sont parc de 64 logements nouveaux » a un titre proprement fallacieux. Il faut rentrer dans le texte pour comprendre qu’il n’y a en réalité aucune création de nouveau logement mais un changement de l’entité de gestion. En réalité ce titre est là pour justifier que ces logements soient « pris en compte par le PRU« , c’est-à-dire qu’il rentrent dans le programme de démolition- reconstruction dit « un pour un » ce qui est tout de même un vrai tour de bonneteau pour éviter de construire.
  • La page consacrée aux conseils de quartiers est encore écrite par un journaliste et ne donne donc pas la parole aux habitants. Néanmoins, cette fois-ci la coprésidente est fortement mise en avant. Elle le mérite et c’est une très bonne chose, mais qu’en aurait-il été si elle n’avait pas été une proche du maire?

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.