Amiante

La pollution à l’amiante de l’ancienne usine CMMP dans la presse [MAJ]

25 juin, 2010 à 9:59 | Posté par

Suite au communiqué de presse du 17 juin 2010, émis par le collectif d’associations pour la dépollution de l’ancienne usine CMMP et relaté par MonAulnay.com ici , Jacqueline Roz-Maurette s’interroge sur l’action des pouvoirs publics dans un article sur la pollution à l’amiante de l’usine CMMP d’Aulnay-sous-Bois dans VIVA, « magazine santé, mutuelle et social ».

Que font les pouvoirs publics face au terrible bilan des victimes de la pollution de l’ancienne usine du Comptoir des Minéraux et Matières Premières (CMMP) d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) ? Ban Asbestos, le collectif de riverains et plusieurs autres associations les interpellent.« Combien faudra-t-il de malades et de morts supplémentaires pour que les officiels se décident enfin à assumer leurs responsabilités ? » Les associations d’Aulnay-sous-Bois impliquées dans la lutte contre les contaminations provoquées par l’usine CMMP mettent les pieds dans le plat.
Elles rappellent que cette usine a broyé durant des décennies de l’amiante, du mica et du zircon radioactif. A ce jour 93 malades ont été recensés dont 54 sont décédés.

Le comité local qui rassemble la municipalité, des médecins, des chercheurs et les associations locales veut aider les victimes à faire valoir leurs droits. Il s’agit aussi de mettre en place un suivi médical des victimes.
Selon leur premier bilan, les personnes contaminées sont aussi bien des salariés de l’usine (26 personnes) que des membres de leurs familles (14 personnes) ou des riverains de l’établissement (45 personnes).
L’amiante a provoqué 9 cancers broncho-pulmonaires, 18 asbestoses, 40 plaques pleurales, 1 cancer des ovaires et surtout 23 mésothéliomes (cancer de la plèvre). L’exposition au zircon est responsable de 11 cas détectés de pathologies typiques d’une exposition aux radiations nucléaires des poussières de zircon broyé.
Les associations relèvent que certains victimes cumulent plusieurs maladies.

Le comité entend dénoncer l’inertie des pouvoirs publics qui n’ont mené aucune recherche sur la réalité de la contamination locale, malgré les engagements pris voici des années.

Voir la page « Aulnay » de Ban Asbestos :
www.ban-asbestos-france.com

Notre article précédent :
Aulnay-sous-Bois : sous le site de l’usine amiantée… encore de l’amiante enfoui

Rappelons que l’équipe municipale portée aux affaires par les élections de 2008 a pris le problème à bras-le-corps en procédant à l’acquisition par la Ville de l’ancienne usine CMMP et en faisant démarrer le chantier de dépollution sous bulle. Les 8 mil­lions d’euros –sans doute plus- que devraient coû­ter ce chantier restent à ce jour à la charge de la Ville d’Aulnay-sous-Bois, et des les anciens « propriétaires-pollueurs » étant mis à contribution à hauteur de … 392 000 euros (Mis à jour le 25 juin, 12h15) .

Il s’agit donc de mettre en question l’action des pouvoirs publics au-delà du niveau municipal.

Jean-Marc Engelvin

Une Réponse à “La pollution à l’amiante de l’ancienne usine CMMP dans la presse [MAJ]”

le docteur allouche qui reçoit les personnes qui ont besoin de le voir soit parces qu’elles sont cercerneés directemetn soit pour un proche est vraiment bien , et pour écouter et pour faire parler et pour faire sortir de douloureux souvenirs

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; GTB6.5; Orange 8.0; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.30; .NET CLR 3.0.04506.648; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)