Conseil municipal

Conseil municipal du 20 mai 2010: Les documents en ligne

18 mai, 2010 à 14:46 | Posté par

Le prochain conseil municipal aura lieu jeudi 20 mai 2010 à l’Hôtel de Ville à 20h dans la salle du conseil municipal.

Pour la 17e fois consé­cu­tive, MonAulnay.com vous pro­po­se en libre dif­fu­sion les décisions et projets de déli­bé­ra­tions. Ces documents sont indispensable si vous voulez suivre le conseil municipal car les élus y font continuellement référence. Et pourtant, alors que la mairie investit massivement dans la communication (voir plus bas), elle refuse de mettre elle-même en ligne les seuls documents importants résultant du travail des élus. Ceci entraine une situation incompréhensible: Alors que l’on peut lire partout dans la ville le slogan « La démocratie c’est maintenant« , ce refus de diffusion laisse le désagréable goût d’une démocratie de façade.

Comme à chaque fois, et par res­pect, cer­taines infor­ma­tions d’ordre privé ont été noir­cies même si d’un point de vue strict ces infor­ma­tions sont publiques et consultables par tous en mairie. Dans la plupart des cas, ces informations concernent des attributions de logement faites directement par le maire. Il n’y a pas de raison de penser que ces logements ne sont pas attribués avec un esprit de justice, mais afin d’éviter de jeter injustement le soupçon sur toutes les personnes qui bénéficient de ce service, il serait rassurant de savoir que ces attributions passent devant une commission transparente.

L’ordre du jour est consultable en cliquant ici. Comme à chaque séance, l’accès à la salle du conseil muni­ci­pal est libre. Vous n’avez pas le droit de prendre la parole en cours de séance, mais vous pou­vez dis­cu­ter après celle-ci avec les élus. Le conseil sera à nou­veau retrans­mis en direct sur le site de la muni­ci­pa­lité et acces­sible en dif­féré dès le len­de­main. (Vous pou­vez vision­ner les pré­cé­dents conseils ici).

Voici les délibérations qui ont attiré mon attention ce mois-ci:

  • Délibérations n°1 (étrange formulation) et n°2: Remplacement des adjoints Verts ayant claqué la porte de la majorité municipale le mois dernier. Beaucoup de bruits circulent sur les remplaçants mais dans ce genre de décision, les noms peuvent changer au dernier moment. Question annexe: La municipalité fera-t-elle démissionner du conseil municipal un autre élu afin de permettre à une personne de la liste électorale d’entrer au conseil municipal pour devenir adjoint ? La délibération n°5 est aussi en relation avec ces délibération car elle concerne un remplacement (par contrainte?) d’un membre (démissionnaire de sa fonction d’adjoint) au conseil d’administration du CCAS.
  • Délibération n°9: Suite à la sélection surprise au Grammy Awards d’un disque co-produit par la ville, se met en place un projet d’envergure pour le prochain festival Aulnay in Blues qui se tiendra en novembre prochain.
  • Délibération n°17 et 18: Emploi par contrat d’un directeur des communications et de son adjoint. La mairie explique qu’elle éprouve des « difficultés connues pour pourvoir par un fonctionnaire ce type d’emploi » et se dit donc obligée de passer par la voix contractuelle ne permettant pas l’ouverture du poste à n’importe quel fonctionnaire compétant faisant acte de candidature. Cette situation peut aussi s’interpréter dans le fait que le recruté n’est autre qu’un ancien collaborateur du parlementaire européen Harlem Désir (PS). On comprendra donc qu’il y a bien une volonté que cette communication soit très politique.
  • Délibération n°20, la plus intéressante: « Le Maire, (…) afin d’optimiser sa communication« , souhaite pouvoir lancer des actions avec des prestataires « sans montant minimum ni montant maximum » (sic). Voter une telle délibération donnerait une véritable carte blanche pour une explosion des dépenses de communication de la mairie. En cette période que le maire qualifie de restriction budgétaire, cette délibération associée à l’embauche d’un directeur de communication est un message contradictoire. Certains auront l’impression que le maire, à la manière du locataire de l’Elysée, faute de pouvoir convaincre par ses actions, se lance dans une fuite en avant dans la com’.
  • Les (désormais nombreux) spécialistes de l’urbanisme regarderont plus particulièrement les délibérations n°27 (changement dans le projet de construction au vélodrome), n°30 (préemption pour la réalisation de 3800m2 de logements du 54 au 60 rue Jules Princet), n°31 (préemption ou « expropriation » à Chanteloup), n°34 et n°35 (suppression des ZAC des Mardelles et du Gros Saule) et n°36 (parkings pour la réalisation du pole de centralité).
  • La délibération n°38 montre une très forte augmentation de la quantité de déchets produits par les services communaux (5765 tonnes en 2008, 7775 tonnes en 2009). Est-ce dû a une véritable et inquiétante augmentation de production de déchets ou à une récolte plus efficace de ceux-ci ?
  • La délibération n°39 montre une excellente initiative de soutien aux librairies indépendantes qui seront désormais exonérées de taxe professionnelle (appelée aujourd’hui CFE).

Nous espérons avoir un peu déblayé le chemin pour suivre avec la meilleure compréhension le prochain conseil municipal.

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.