Conseil municipal, Politique

Explosion de la majorité au conseil municipal: les conséquences, les raisons et les réactions.

9 avril, 2010 à 6:10 | Posté par

Mise à jour du 9/04/10 à 16h50: La fatigue a fait compter de travers le nombre d’élus dans chaque groupe, c’est désormais corrigé.

Comme nous l’annoncions par un mini article en début de soirée, le conseil municipal a vu une décision d’importance capitale dans la politique locale. Les conseillers municipaux Verts ont refusé de voter le budget et ont indiqué qu’ils allaient remettre leur démission de leur délégation dans quelques jours. Ces délégations, qui seront données à d’autres élus, sont:

  • Alain Amédro : Urbanisme, Espaces Verts, Ecologie, Environnement, Développement Durable,Agenda 21

  • Claire Dexheimer : Petite Enfance, Crèches, PMI, Santé, CMES, Prévention primaire, Toxicologie
  • François Siebecke : CCAS (Affaires Sociales et solidarité), Associations caritatives, Economie sociale et solidarité dont la régie de quartier
  • Claire Vergé : Suivi du Centre Municipal d’Education pour la Santé

Bien évidement, ces élus renoncent dans le même temps à leur indemnités (2200€ par mois pour trois d’entre eux, et 600€ pour une élue). Les trois autres conseillers municipaux Verts (Evelyne Blaza, Jean-Marc Bloch et Valérie Pistone) n’avaient pas de délégation. Dans les faits ces élus rejoignent les bancs de l’opposition, qui représente désormais 18 21 élus: 10 13 élus de droite, 7 élus Verts et 1 élu DVG (Alain Boulanger). Il suffit désormais que 6 élus de la majorité ne votent pas un texte pour que celui-ci ne soit pas adopté. Le groupe communiste (7 6 élus) prend donc une place clef.

Les raisons du départ et les réactions

Alain Amédro a résumé sur Twitter durant le Conseil que les raisons de ce désaccord profond sont « sur les méthodes et sur ce qu’est la gauche« . Les points de critique ont été nombreux  notamment le « démantèlement de la direction de l’environnement et du développement durable« , la suppression du projet de la Roseraie du budget, le problème des embauches de gens, « souvent des amis« ; « l’équilibre rompu par [les] méthodes sans concertation [du maire] », le « fait du Prince« , les nombreux avertissements qui n’ont « rien changé« , la différence « inacceptable » entre « les discours et la réalité des faits« . Il estime ainsi que le maire a « divorcé [des] engagements et des valeurs de la gauche » et que « compromis ne veut pas dire compromission« .

Le maire dans une intervention d’1h10 (chiffre à vérifier)  consacrée aussi à l’opposition, a rétorqué, que chaque délégation avait dû faire des sacrifices dans ce budget. Il se dit « profondément désolé » et s’étonne que la majorité puisse casser « sur ce simple projet de la roseraie« . Il estime qu’il y un « cousinage d’appréciation » entre la critique de la droite et celle des Verts. Il estime que « les raisons invoquées pour démissionner ne sont pas à la hauteur des enjeux qu’elles représentent » et que finalement l’affaire est « une question de positionnement politique » menée par des « faux semblants« .

Claire Dexheimer a expliqué que « le budget [était] révélateur de ce qui dure depuis longtemps ». Elle estime, en démissionnant « ne pas [se] mettre en position de force » et « y perdre » mais ne peut pas rester dans une majorité « si elle ne trouve pas de quoi défendre ses idées« .

François Siebecke, estime être dans « une rupture fondamentale« , et qu' »une vraie politique de gauche ne peut pas se permettre de démembrer le CCAS« . Pour expliquer l' »hégémonie » des partisans du maire il déclare : « On a gagné cette ville ensemble mais on ne la gère pas ensemble« .

Philippe Gente (PS) désapprouve la décision des Verts et estime que « le linge sale [devrait se laver] en famille« . Marc Morel (PS) estime cette décision « irresponsable« .

Alain Boulanger, élu de gauche mais qui a quitté la majorité dès le début, abonde dans l’analyse des Verts en déclarant qu’avec la nouvelle majorité, « il y a eu un changement d’époque mais pas de changement de manière« .

Alain Amédro répond ensuite que « le déni démocratique est au cœur de la décision« , et n’estime « pas être en guerre contre le PS » mais « contre les méthodes » locales.

Aline Benhamou (PS) estime que « le désir de se mettre en marge [des Verts] a toujours été latent » et se dit « atterrée » par les propos en afirmant que « le CCAS ne sera pas démantelé« .

Le maire Gérard Ségura déclare pour conclure que François Siebecke a inventé le fait que le CCAS soit démantelé et parle ainsi de mauvaise foi. Il estime que les Verts font « une erreur politique importante« .

Il y avait bien sur d’autres sujets qui ont été abordés au cours de ce très long conseil municipal qui a duré 7h20.

Articles similaires:

14 Réponses à “Explosion de la majorité au conseil municipal: les conséquences, les raisons et les réactions.”

commenter
C. Hazebrouck | 9 avril, 2010 à 8 h 26 min

La décision est courageuse, il faut la saluer.
L’avenir nous dira si la décision était sage.
J’aurais aimé que dans les raisons invoquées, Les Verts insistent sur les désaccord profond sur certains projets de construction de logements (notament concernant Arc en ciel et le projet rue Riquet où dans les 2 cas on s’accrifie totalement un espace vert, élément de respiration indispensable au mieux vivre ensemble dans cette commune).

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.04506.648; .NET CLR 3.5.21022; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)

Hervé il y a une erreur et un oubli.

une erreur sur le nombre de conseillers d’opposition de droite : nous sommes 13. l’opposition, toutes tendances confondues, représente donc à présent 21 personnes et non 18.

un oubli sur la position que j’ai pu exprimer suite à cette décision:
1. en dehors de tout aspect politique, j’avoue mon respect devant cette décision collective et murie. mais comme j’ai d’ailleurs pu le dire sur ce blog lors de l’affaire Vargin, Alain Amédro est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup de respect.

2.comme je l’ai dit hier soir, c’est une triste soirée et malgré ce que l’on peut en penser nous ne réjouissons pas que les Verts aient eu à faire le même constat que nous sur les méthodes. il y a des valeurs ou des refus de méthodes qui traversent toutes les sensibilités politiques, heureusement.

j’avais dit en juin 2008 à m.Segura après une réunion à l’école Ambourget que sa majorité ne tiendrait pas, c’est fait.

malheureusement pour les aulnaysiens, d’autres surprises nous attendent.

pour finir, même si nous nous sommes affrontés sur le plan politique avec les Verts, je veux dire ici que je retiendrais leur sincérité et leur sympathie dans l’exercice de leur mandat.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; GTB6; .NET CLR 1.1.4322; InfoPath.1; .NET CLR 2.0.50727)

les verts quittent le navire ? Bah ce n’est pas étonnant depuis le temps que l’on lui fait remarquer ses méthodes dictatoriales. D’ailleurs on le pressentais. Mon petit doigt me dit qu’il y’aura d’autres démissions d’ici 2014.

Navigue avec Firefox 3.5.1 Firefox 3.5.1 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.1.1) Gecko/20090715 Firefox/3.5.1 (.NET CLR 3.5.30729)

C’était inévitable avec cette atmosphère de traîtrise et c’est une décision courageuse.

Malheureusement s’ils ne pesaient déjà plus rien à ces postes, « rejoindre » l’opposition ne changera pas grand chose, sauf qu’ils n’auront même plus accès aux informations.

Je me demande avec inquiétude qui va reprendre le poste de Mr Amédro … surement quelqu’un à la pointe des sujets d’urbanisme et d’environnement comme Mr Defait par exemple : Son talent était exposé dans l’oxygène consacré au projet de la gare.

Quand aux « communistes » qui pourraient peser dans la balance ? Il faudrait déjà prouver qu’ils existent à Aulnay.

Navigue avec Firefox 3.6.3 Firefox 3.6.3 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.3) Gecko/20100401 Firefox/3.6.3

Je pensais que les élus de droite étaient 13… Combien de démissions faut-il alors pour mettre Ségura en minorité ?
Je ne fais pas de politique, j’ai d’ailleurs voté pour le maire actuel car je pensais qu’il changerait certaines choses, mais là cela devient invivable. Rien que le fait de penser que ce Monsieur ve encore rester 4 ans m’insupporte.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; GTB6.4; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729)

Pour vivre à Aulnay depuis toujours(60 ans) et avoir bien suivi les situations politiques aulnaysiennes,il est certain que l’on n’avait jamais connu une telle situation à Aulnay.
Socialiste de toujours, j’ai voté en 2008 non sur un nom, mais une liste de gauche avec beaucoup d’espoir, mais sans pour autant être mécontent de vivre à Aulnay, loin de la politique, mais après 27 ans, la gauche pouvait enfin revenir à Aulnay.
Et bien entendu, quelle déception de constater cette main mise exclusive sur la ville: il est certain qu’il fallait que cela craque. Il a du falloir beaucoup de patience aux verts dont je salue le courage pour passer aux actes mais avec ce que l’on vient de connaître en seulement deux ans, comment tenir?
Comment aussi sensé que l’on puisse l’être,ne pas se modérer devant les mécontentements, les critiques, les excès…et le malaise créé depuis deux ans sur Aulnay. Combien d’Aulnaysiens songent comme moi à quitter Aulnay, se considérant presque comme des exclus de la ville.
Comment le groupe communiste peut-il aussi continuer d’accepter une telle gestion autoritaire? Il est vrai que cela a été un miracle pour lui de revenir à Aulnay dans la majorité qui bien entendu ne peut que suivre au risque de tout perdre, avec leurs 6 petits élus, non d’ailleurs à des postes clés et pour cause …,sans rien dire ou avoir autant de courage que les verts. Voilà comment hésiter entre un passsage de sympathisant socialiste à celui de verts?

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0)
commenter
Alain BOULANGER | 10 avril, 2010 à 10 h 25 min

Quand il a « débarqué » Alain BOULAnGER, je n’ai rien dit, il n’était de mon clan
Quand il a créer les conditions du départ des VERTS je n’ai rien dit je n’étais pas VERTS
Quand il s’en est pris aux syndicats de la police municipale je n’ai rien je n’étais pas syndicaliste
Quand il s’en est pris aux francs-maçons je n’ai rien dit, je n’étais pas franc-maçon
Quand il s’en est pris aux communistes je n’ai rien dit je n’étais pas communiste
Quand il s’en est pris aux non Fabusiens je ‘ai rien car j’étais SEGURIEN
NIEMOLLER si tu voyais AULNAY …

Navigue avec Internet Explorer 7.0 Internet Explorer 7.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 7.0; Windows NT 5.1; GTB6.4; .NET CLR 1.1.4322; .NET CLR 2.0.50727; .NET CLR 3.0.4506.2152; .NET CLR 3.5.30729; OfficeLiveConnector.1.3; OfficeLivePatch.0.0)

Quand il a licencié les salariés [3 MOTS MODÉRÉS], personne n’a rien dit, ni les élus, ni les syndicats, ni les boulangers, ni les donneurs de leçons alors pas si courageux !

[NDLR: quelques mots ont été modérés pour des raisons de risque judiciaire]

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6.4; .NET CLR 1.0.3705; .NET CLR 1.1.4322; Media Center PC 4.0; Seekmo 10.0.345.0; FDM)

@ Alain Boulanger :
C’est flamboyant de reprendre un tel texte.
Mais n’est-vous pas en train d’exagérer un petit peu ?
Moi aussi je me souviens de bien des choses.

Navigue avec Firefox 3.6.3 Firefox 3.6.3 sur Windows Vista Windows Vista
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 6.0; fr; rv:1.9.2.3) Gecko/20100401 Firefox/3.6.3 (.NET CLR 3.5.30729)

J’avoue être surpris du manque de réaction de 830000 habitants à un tel évènement qui ne peut qu’avoir des conséquences graves sur la ville sur notre vie de tous les jours dans la mesure où M.Le Maire n’a jamais jusqu’à présent compris les messages de modération qui lui était adressé, loin d’une soi disante démocratie déculpabilisante
j’apprécie aussi le parallèle sans précision , ce serait trop loin entre le président de droite et le maire de gauche, oui en effet….
et bien entendu l’inexistence des élus communistes, tellement satisfaits d’être là!

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0)

@ Chris
La faiblesse des réactions est peut-être à remettre dans le contexte de cette démission.
On sait ce que représentent les verts au niveau national. Mais que représentent-ils au niveau local ?

Navigue avec Firefox 3.6 Firefox 3.6 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2) Gecko/20100115 Firefox/3.6 GTB6

Je ne comprends pas « ce serait trop loin »,en tous cas les parallèles sont multiples malheureusement.Il y a pourtant dans notre ville des personnes de différents horizons politiques qui ont une approche plus participative,plus démocratique du statut de maire.
Je ne prends pas parti pour un parti mais pour des hommes.On s’aperçoit de plus en plus que l’homme est de moins en moins considéré au profit de tous ceux qui parle pour lui!

Navigue avec Firefox 3.6.3 Firefox 3.6.3 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/5.0 (Windows; U; Windows NT 5.1; fr; rv:1.9.2.3) Gecko/20100401 Firefox/3.6.3 (.NET CLR 3.5.30729)

La position prise par les verts n’est peut etre pas tactique mais elle rentre dans une logique d’idees . Au moins les responsabilites futures sur la gestion de la ville seront clairement etablies .
Moi je n’ai q’un seul mot « respect « .

Navigue avec Firefox 3.5.9 Firefox 3.5.9 sur Mac OS X  10.5 Mac OS X 10.5
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; Intel Mac OS X 10.5; fr; rv:1.9.1.9) Gecko/20100315 Firefox/3.5.9

L’important serait de savoir si les Verts ont vraiment démissionés. Il faut un acte écrit, de portée juridique, qui les conduit a renoncer effectivement à leurs fonctions et à leurs indemnités. De cela personne ne parle. Ne sagissait-il pas que d’un show pour pendre la lumière et négocier des places en plus et (leader de l’élection au Conseil général ??) quelques avantages avant le prochain Conseil municipal. A ce sujet, personne ne dit rien. Et ils n’ont pas confirmés leur démission depuis le dernier Conseil? Si Le Parisien est muet, c’est sans doute qu’il y a des tractations dans l’air…..

Navigue avec Internet Explorer 8.0 Internet Explorer 8.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 8.0; Windows NT 5.1; Trident/4.0; GTB6.4; .NET CLR 1.0.3705; .NET CLR 1.1.4322; Media Center PC 4.0; Seekmo 10.0.345.0; FDM)