Actualité, Justice, Solidarités

STN: Les grévistes sans-papiers condamnés devraient libérer le hangar [MAJ]

17 février, 2010 à 14:04 | Posté par

Ce matin la juge du TGI de Bobigny a rendu oralement sa décision concernant l‘occupation du hangar de la société STN par les 28 travailleurs grévistes sans-papiers depuis le 14 octobre dernier.

Les grévistes auraient huit jours pour quitter le hangar (voir mise à jour plus bas). Hors du lieu de travail, les travailleurs sans-papiers dont certains n’ont plus de logement ni contrat, perdraient leur statut de grévistes et prendraient un risque supplémentaire d’être arrêtés et mis en centre de rétention.

Ajout du 17/02/10 à 17h30: La première nouvelle donnée qui laissait penser que les grévistes auraient un délai de 8 jours pour quitter l’entreprise. Or le jugement écrit préciserait en fait que ce sont les conditions de l’occupation qui doivent être modifiées pour la transformer en un piquet de grève de jour comme cela avait été proposé lors des négociations avec l’entreprise.

Les commentaires sont fermés.