Internet - Blogs

L’acharnement continue contre 93sang30.com mais le blogueur contre attaque

1 décembre, 2009 à 5:05 | Posté par

Zineb_noisy_blogVous trouverez plus bas un communiqué de presse du blog satirique noiséen de François Duarté, que nous avons soutenu dès le début face à l’acharnement judiciaire dont il est victime au nom de la liberté d’expression et du droit à la satire.

En effet la municipalité de Noisy a dépensé semble-t-il près de 200 000€ en frais judiciaires pour tenter de faire taire François Duarté, cependant elle a été débouté 3 fois (tous les autres procès sont en appel et seront jugés au printemps prochain). Devant l’ampleur inédite de cette affaire, financée avec l’argent du contribuable, Il est difficile à comprendre que l’ancienne garde des sceaux Elisabeth Guigou, qui siège au conseil municipal de la commune, n’intervienne pas pour faire cesser ces attaques démesurées envers un simple citoyen noiséen.

Après une agression physique, des menaces et des injures de la part d’élus, le blogueur a été la cible de graves accusations de violences sur une femme élue, agression que le blogueur clame avoir appris en lisant le Parisien le 17 novembre dernier. Le procureur de la République vient en effet de classer la plainte sans suite. En revanche, le blogueur a décidé de ne plus se laisser faire et  porte plainte contre 4 élus de Noisy-le-Sec pour dénonciation calomnieuse, faux témoignage, violation de la présomption d’innocence et diffamation.

LE BLOGUEUR DU SITE 93SANG30.COM SAISIT LA JUSTICE EN PORTANT PLAINTE CONTRE DES ELUS DE NOISY-LE-SEC

Après avoir été accusé de violences volontaires par des élus de Noisy-le-Sec, François Duarté déclare : « je suis serein ! Je n’ai rien à me reprocher ! Aucun coup volontaire n’a été porté contre Nadine Lhautelier Chaumard, conseillère municipale (PCF), le samedi 14 novembre 2009 ! Je n’ai jamais frappé une femme, et encore moins une élue de la République… ni avec les mains, ni avec les pieds ! La justice a été saisie : la responsabilité de chacun doit maintenant être clairement identifiée ! Les auteurs de (ce que j’appelle) cette instrumentalisation devront s’expliquer devant la Justice« 

Aucune charge n’a été retenue à l’encontre de François Duarte, blogueur de 93sang30.com, site satirique sur l’actualité municipale de Noisy-le-Sec (93). La plainte déposée par Nadine Lhautelier Chaumard a été classée sans suite. De plus, le blogueur a demandé au Maire de la ville, Alda Pereira Lemaitre de diligenter une enquête administrative. Malgré cela, certains élus continuent de provoquer le blogueur et persistent à dénoncer des actes de violence volontaires « inexistants », comme par exemple, lors de la séance du conseil municipal du jeudi 26 novembre 2009.

Des communiqués de presse (l’un rédigé par Jean-Paul Lefebvre, maire-Adjoint aux affaires juridiques de la ville (PS) et un autre par M Gilles Garnier (PCF), Président du Groupe la Gauche qui vous ressemble rassemble) avaient été largement diffusés (relayés, entre autres, dans l’édition du Parisien du lundi 17 novembre 2009 et sur le blog d’une association locale, subventionnée par la municipalité) dans lesquels des faits avaient été présentés comme étant avérés, sans précaution d’usage, alors même que l’enquête était en cours.

Que ce soit pour dénonciation calomnieuse, faux témoignage, violation de la présomption d’innocence ou encore pour diffamation, quatre élus de la majorité municipale de Noisy-le-Sec devront donc rendre des comptes à la Justice.

Pour rappel, François Duarté avait été agressé physiquement par M Burot, conseiller municipal du Groupe de la gauche qui vous ressemble rassemble en février dernier. Il a également été injurié par Mme Anne Déo, maire adjointe et menacé (« d’être mis en sang et de me casser les jambes ») par M Tubiana, responsable de la section des Verts. Enregistrements sonores à l’appui.

Personne n’est au-dessus des lois. Celles-ci sont les mêmes pour tous, que l’on soit citoyen ou élu(e) de la République !

93sang30.com, observateur de la politique municipale, agace de toute évidence certains élus ! C’est une très bonne chose pour la démocratie ! Mais, aujourd’hui, le blogueur s’interroge sur le point de savoir jusqu’où certains sont prêts à aller dans l’humiliation et l’intimidation pour le discréditer, le priver de sa liberté d’expression ou tout simplement le faire taire !

Email : contact@93sang30.com
Site : www.93sang30.com

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.