Pratique, Transports

Grèves du 9 au 14 novembre 2009: pas d’indemnisation pour les usagers de la SNCF

27 novembre, 2009 à 5:07 | Posté par

Une dépêche de l’AFP datée du 18 novembre et accessible ici, nous apprend que la RATP indemnisera ses usagers banlieusards pour les désagréments subis lors du mouvement de grève qui a affecté le fonctionnement du RER B entre le 9 et le 14 novembre 2009. En revanche, la SNCF ne procèdera a aucune indemnisation.

La RATP a annoncé mercredi qu’elle réduirait ses tarifs en janvier pour indemniser les voyageurs pénalisés par les grèves de la semaine dernière sur les lignes A et B du RER. Les titres de transport concernés sont les abonnements annuels (Intégrale et Imagine R), les forfaits Navigo Mois et Semaine.

« Ces réductions ne concernent pas les abonnements de la zone 1-2, les réseaux bus et métro ayant fonctionné normalement dans Paris », précise la régie publique dans un communiqué.

Les forfaits mensuels à prix réduits seront disponibles dès le 21 décembre 2009 (pour le mois de janvier 2010).

Pour limiter le coût de la mesure, la RATP prévoit que ces forfaits seront disponibles « dans toutes les gares RATP de la ligne A du RER, sauf Paris intra-muros, Nanterre-Université, La Défense, Vincennes et Val de Fontenay » et « dans toutes les gares RATP de la ligne B du RER, sauf Paris intra-muros ».

Les forfaits hebdomadaires à prix réduits de la semaine du 18 au 24 janvier 2010 seront disponibles, dès le 15 janvier 2010, dans ces mêmes gares, indique-t-elle.

« Sur le RER B, pour la période du 9 au 13 novembre, les réductions correspondront a 5/30ème du prix pour les abonnements mensuels, 5/7ème du prix pour les abonnés hebdomadaires et 5/365ème du prix pour les abonnés annuels ».

Les abonnés annuels concernés (forfait Integrale et Imagine R) seront automatiquement indemnisés dans le courant du mois de janvier 2010, par virement ou lettre chèque.

L’indemnisation des voyageurs ne sera effectuée que par la RATP, bien que sur la ligne B exploitée au-delà de la gare du Nord par la SNCF, des usagers ont souffert de la grève d’une partie des conducteurs des trains.

Interrogée par l’AFP, la SNCF reconnaît qu’elle est en responsable en partie de la gêne causée aux voyageurs, mais souligne qu’elle a « rempli ses obligations d’information précise aux voyageurs et de niveau de service », le plan de transports réduit annoncé par ses services au Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) ayant été « tenu ».

Les usagers du réseau Nord de la SNCF apprécieront…

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.