Faits divers, Médias

Peine et respect valent mieux que basses (man)oeuvres…

17 avril, 2009 à 18:00 | Posté par

AFFICHE-MAMADOU-FOFANA-Version2 Beaucoup ont maintes fois reproché à MonAulnay.com de ne pas « couvrir » les faits divers. La rédaction s’en est déjà expliquée par la voix d’Hervé. D’autant que pour les lecteurs friands de faits divers, certains autres blogs locaux s’en chargent très bien voire s’en font presque une spécialité, avec comme un fil « faits divers » directement branché sur l’AFP. Le danger est bien sûr une émotion (compréhensible) immédiate qui nuit à la réflexion et au fond du problème.

En revanche il n’est évidemment pas question d’indifférence de la part des rédacteurs. Ainsi, concernant le dernier fait en date, tous ici pleurons la mort d’un fils d’Aulnay, Mamadou Fofana, dans des circonstances cruelles et dramatiques, et adressons nos plus sincères condoléances à ses proches et à sa famille.

MonAulnay.com n’étant pas une tribune politique et sa ligne éditoriale étant la plus neutre possible, le traitement de l’information nous préserve en tous cas de l’écueil de la surenchère ou de la récupération, qui hélas aveugle certains politiques locaux. Le climat général d’incertitude devant la possibilité de revoter est-il une excuse ? Certes non pour tout homme respectable. Malheureusement, ces derniers temps, chacun semble agiter le chiffon de l’insécurité comme un étendard, les uns chiffres à l’appui montrant sa diminution dans les faits, les autres évoquant une peur croissante ressentie par les habitants. Mais personne ne sort grandi de ces gesticulations puériles. Heureusement, cette fois, la sagesse semble plus grande : AulnayRadical a réagi avec une note très digne, tout à leur honneur, ainsi qu’AulnayAutrement. Par contre le communiqué du député Gérard Gaudron m’étonne, sentant plus la récupération politicienne que la compassion. Ainsi, quel rapport avec le « phénomène des bandes armées » ? Même les médias, qui pourtant sont prompts à dérailler dans ce genre de situation, ont rapidement écarté le terme de « bagarre entre bandes » d’abord avancé. Comme tout jeune de moins de trente ans il m’arrive de sortir avec des copains. Sommes-nous pour autant une dangereuse « bande » ? Je ne le crois pas. Liberation20090415

Par la plume de Stéphanie Binet Libération livre un intéressant article sur la problématique de ces fameuses « bandes », sur place à Aulnay, qui s’achève d’ailleurs par cette phrase : « Aulnay-sous-Bois attend aussi depuis douze mois son Uteq (Unité
territoriale de quartier, successeurs de la police de proximité) et
depuis deux mois les mesures du plan banlieue qui devaient être mis en
application en février.
 » Une Uteq en effet promise par Michèle Alliot-Marie, et pour laquelle notre député lui-même devait s’inquiéter à juste titre du retard de mise en place, via une question orale à l’Assemblée qui, mis à part un chef d’œuvre de « langue de bois » de Mme la ministre, n’a pas reçu de réelle réponse.

Pour en revenir à notre sujet principal, sans doute, en pareilles circonstances, seuls la peine et le respect de la douleur devraient guider les interventions des responsables politiques, et non les basses manœuvres politico-politiciennes… Quoi qu’il en soit, ayons tous une pensée envers Mamadou Fofana et ses proches, à jamais meurtris par ce drame. En ce sens nous vous invitons à participer à la marche organisée en sa mémoire dimanche 19 avril à 14h30 (départ devant l’école maternelle Paul Eluard qui se situe en face du batiment 21 de la rue Bougainville). Un site internet s’est aussi récemment ouvert pour recueillir les témoignages de ses amis.

Jean-Gauthier Quintard

Articles similaires:

Une Réponse à “Peine et respect valent mieux que basses (man)oeuvres…”

commenter
Jean-Gauthier Quintard | 8 mai, 2009 à 16 h 21 min

Souvent insistance s’avère payante.
A l’assemblée nationale, le député Gérard Gaudron, lors d’une récente question orale le 5 mai (au cours d’une séance de questions « cribles ») à Mme la ministre Michèle Alliot-Marie (et après avoir devant les députés rendu hommage à Mamadou Fofana) a enfin obtenu une réponse précise : d’ici fin 2010 a prévenu la ministre de l’Intérieur, la Seine-saint-Denis comptera trois Uteqs supplémentaires : à Aulnay-sous-Bois, Sevran et Drancy.

Navigue avec Firefox 2.0.0.20 Firefox 2.0.0.20 sur Mac OS X  Mach-O Mac OS X Mach-O
Mozilla/5.0 (Macintosh; U; PPC Mac OS X Mach-O; fr; rv:1.8.1.20) Gecko/20081217 Firefox/2.0.0.20