Justice, Municipales 2008, Politique, Politique - Elections

Autres réactions suite à l’avis du rapporteur du Conseil d’État

29 avril, 2009 à 18:51 | Posté par

Voici la suite des réactions suscitées par l’avis du rapporteur du Conseil d’État indiquant que l’élection municipale ne devait plus être annulée:

Réaction de Jérôme Charré (Conseiller national du MoDem):

Dans un article publié le jour même de l’avis, notre ami Jérôme (qui est aussi repris dans Le Parisien) se dit « ni déçu, ni satisfait« . Bien qu’il ait indiqué dans un premier temps que vu le contexte des élections « nul ne pouvait accepter de gagner dans un tel contexte », il estime désormais qu’un nouveau scrutin ne « serait un combat de coqs montés sur leurs ergots ». Il regrette que « cette longue attente n’ait permis à l’opposition de tirer toutes les leçons de sa défaite » et indique que « la majorité actuelle pourra prendre le temps de mettre en œuvre ses projets dans une démarche participative. Il faudra néanmoins, en toute objectivité, rester vigilant quant à son action« .

Réaction du MoDem local:

Sur son site offciel le MoDem rappelle sobrement que « Cette conclusion reste celle du rapporteur public et le Conseil d’Etat a désormais jusqu’au lundi 11 mai 2009 pour se prononcer définitivement sur l’avenir politique d’Aulnay-sous-Bois.« 

Franck Cannarozzo (Responsable de l’UMP locale)

:

Dans un article étrangement titré « To be or not to be ?« , l’ancien adjoint UMP explique que la procédure d’appel est « une perte de temps qu’on aurait pu éviter » car « aucune des parties n’avaient rien de plus à dire« . Il estime qu’il reste encore « une chance sur deux » pour que l’élection soit annulée. Il lance aussi des accusations très graves à l’encontre de la nouvelle majorité (accusations d’abus de biens sociaux à peine allusives : « Ainsi nous avons eu droit à des embauches de personnel sur lesquelles la lumière n’est pas faite, (…) sans oublier l’augmentation du coût des élus de 285 000 € à 650 000€, de quoi se constituer une petite réserve pour la prochaine campagne électorale« ). A la suite de ces accusations il n’a pas peur de terminer par « la démocratie s’est exercée la dernière fois dans un climat de diffamation et de manipulation (…) il est nécessaire qu’elle s’exerce à nouveau dans un climat serein« .

Hervé Suaudeau

Articles similaires:

3 Réponses à “Autres réactions suite à l’avis du rapporteur du Conseil d’État”

commenter
frank cannarozzo | 30 avril, 2009 à 13 h 55 min

Cher Hervé, je réfute les accusations d’abus de biens sociaux que vous me faites porter :
1. ce ne serait pas un abus de biens sociaux
2. si vous avez la liste des personnes embauchées en 1 an, à quel grade, dans quelles conditions, c’est bien, moi pas.
3. l’augmentation du cout des élus est une vérité connue de chacun puisqu’il s’agit deleurs indemnités
4. ils auront bien sûr le droit d’utiliser comme ils l’entendent ces indemnités y compris pour une campagne électorale.

en clair rien d’illégal dans tout cela, mais une façon de faire qui ne me convient pas. aurais-je le devoir de me taire parce je suis dans l’opposition ?

enfin, personne ne peut nier le climat de diffamation (campagne d’affichage et tracts) fait la dernière fois avec des interprétations fallacieuses des faits et gestes des autres. je sais que le temps effece les mémoires, mais mon cher Hervé, je trouve à cette occasion que la vôtre devient bien courte si vous trouvez que j’exagère.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322; InfoPath.1; .NET CLR 2.0.50727)

Cher Franck,

A – Mon propos n’est pas de nier que la campagne ne s’est pas faite dans un climat détestable. J’ai d’ailleurs l’impression qu’elle ne s’est jamais arrêtée.
B – Vous dites que vous n’avez pas eu la liste des personnes embauchées en 1 an. Effectivement c’est une information qui serait intéressante. Vous en concluez « ainsi nous avons eu droit à des embauches de personnel sur lesquelles la lumière n’est pas faite« . Cette phrase est parfaitement vraie de votre point de vue mais a un double sens. En effet elle insinue dans la tête du lecteur qu’il y a peut être eu des embauches de complaisances massives voire des emplois fictifs (chose que vous ne pouvez pas dire sous peine de procès). N’ayant pas moi non plus les informations période précédente de 25 ans pourquoi ne devrais-je pas faire moi aussi de telles insinuations ?
C – Pour l’augmentation du coût des élus, vous procédez avec la même méthode. Vous avancez des phrases factuellements justes mais dont le contexte est tellement imprécis qu’il laisse entendre qu’il y a un détournement de bien. Est-ce maladroit ou volontaire ?

Navigue avec Firefox 3.0.10 Firefox 3.0.10 sur Ubuntu 8.10 x64 Ubuntu 8.10 x64
Mozilla/5.0 (X11; U; Linux x86_64; fr; rv:1.9.0.10) Gecko/2009042523 Ubuntu/8.10 (intrepid) Firefox/3.0.10

pour les embauches, nous savons qu’elles ont profité, pour certaines, à un colistier et à militant socialiste, retraité de son état. pour le reste nous avons écrit au sous-préfet pour faire remarquer que toutes les règles, notamment de publicité des postes auprès des employés communaux n’avaient pas été respectées. voilà pourquoi et je le dis ce n’est pas clair.

pour les indemnités, je ne me vois pasrefaire le film ou réécrir desarticles que j’ai déjà écrit. une phrase en guise de résumé me semblait suffisant.

enfin je fais attention à ce que j’écris sur mon blog, il n’y a donc aucune maladresse dans mes propos mais je ne cultive pas le politiquement correct.

Navigue avec Internet Explorer 6.0 Internet Explorer 6.0 sur Windows XP Windows XP
Mozilla/4.0 (compatible; MSIE 6.0; Windows NT 5.1; SV1; .NET CLR 1.1.4322; InfoPath.1; .NET CLR 2.0.50727)