Faits divers, Médias

Le Parisien : Les caravanes ont quitté le garage en ruines

24 août, 2008 à 20:11 | Posté par

Le Parisien revient sur le camps rom de l’ancienne concession Renault au carrefour de l’Europe et signale les projets d’implantation de restaurants sur le site. Ce que nous savons c’est qu’il est prévu l’installation des enseignes "La caverne de maître Kanter", "Leon de Bruxelles" et "Quick". Après l’implatation très controversée du MacDonalds au carrefour de la Négresse, l’ouverture d’un nouveau fast-food sur notre ville ne serait-il pas un problème ?

Voici les extraits du Parisien du 23 août 2008:

Les caravanes ont quitté le garage en ruines

Leparisien20080823
ILS N’ONT pas attendu l’arrivée des policiers. Les Roms qui s’étaient installés sur le terrain de l’ancienne concession Renault ont plié bagage aux alentours du 15 août, quelques jours avant l’intervention des forces de police. Le propriétaire du site avait en effet demandé l’évacuation du campement.
Une vingtaine de caravanes y avaient trouvé refuge depuis un an, mais l’endroit, où s’élèvent encore les ruines d’un garage incendié en 2005, avait été jugé particulièrement dangereux par les services sociaux de la ville. « Nous avons rencontré le sous-préfet et nous étions prêts à envisager un plan d’intégration social, à condition qu’il soit pris en charge par l’Etat et réparti sur tout le département », indique le maire socialiste,
Gérard Ségura. Dans un premier temps, la mairie avait mis un point d’eau et des toilettes à la disposition des Roms. Après leur départ, le terrain a été partiellement nettoyé, et un talus a été aménagé pour éviter les intrusions.

   Par ailleurs, le réaménagement du terrain se précise. Le promoteur Fiminco a revu son projet initial, qui ne correspondait pas au plan local d’urbanisme. Il prévoit désormais la construction d’un immeuble de bureaux, ainsi que quatre restaurants.
« Ce n’est pas tout à fait satisfaisant, mais cela évite une procédure de quatre à cinq ans », estime Gérard Ségura. Le permis de construire pourrait être déposé à la fin de l’année.

Gwenael Bourdon Le Parisien – samedi 23 août 2008

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.