Démocratie

Petit bilan des conseils de quartier

13 mai, 2005 à 14:13 | Posté par

Cela devait être la grande avancée de la démocratie locale à Aulnay. Le magazine Oxygène y consacrait d’ailleurs sa couverture en février 2003. Vous les aurez peut-être reconnus ? Il s’agit des conseils de quartier.

Selon ce numéro, le nombre de conseils de quartier correspond à l’échelle de la ville en permettant une vision gloable de la vie des quartiers. "Chacun d’eux recouvre un secteur géographique cohérent, et présente une certaine homogénéité". En effet, quatre conseils de quartier pour 80 000 habitants, on ne peut pas faire plus global. De plus, ils sont très cohérents. Ainsi, le quartier Balagny est littéralement morcelé sur trois conseils (La Plaine, La Morée, Centre-gare).

Ensuite, toujours selon le numéro de février 2003 d’Oxygène, "le conseil de quartier se réunit une fois par trimestre". La dernière fois que les quatre conseils ont été réunis c’était dans la semaine du 2 au 4 février 2005. Nous sommes en mai, soit quatre mois plus tard, et nous n’avons pas l’écho d’une prochaine réunion.

Il est même dit qu’il peut être réuni lorsqu’une affaire exceptionnelle nécessite sa présentation aux habitants. Qu’est-ce qu’une affaire exceptionnelle puisque cela n’a jamais eu lieu ? Je pensais naïvement que le Projet de Rénovation Urbaine (PRU), le réaménagement des berges du canal de l’Ourcq ou la restructuration du Vieux Pays étaient des affaires exceptionnelles. A croire que non pour notre maire, Gérard Gaudron, et son équipe. En ce qui concerne le PRU, la seule concertation qui a eu lieu n’a porté que sur la transformation de la RN2 en boulevard urbain.

De plus, il est indiqué que "chaque conseil doit communiquer ses travaux à la population (date de réunion, ordre du jour, compte-rendu) et un rapport annuel sera rédigé". Depuis 2003, aucun rapport de ces conseils n’a été rendu publique, si tant est qu’il y en ait eu. Les comptes-rendus publiés aussi bien sur Oxygène que sur le site internet de la ville sont rares, et je dirais même inexistants. Enfin, "la liste définitive des candidats sera publiée dans Oxygène". Et bien, 2 ans on l’attend toujours.

Ainsi, la grande avancée n’a été qu’un grand coup de communication pour tenter de s’accomoder d’une loi qui a contraint la municipalité à constituer selon elle "des soviets de quartier".

Jérôme Charré

Articles similaires:

Les commentaires sont fermés.