Justice, Législatives 2024

La plainte du maire de Bondy contre Martial Meyongo Amougou classée sans suite

8 juillet, 2024 à 23:15 | Posté par

Nous vous avions informé d'une plainte du maire de Bondy contre le candidat de la majorité présidentielle, Martial Meyongo Amougou.

Dans un communiqué, ce dernier nous informe de la suite donnée par le parquet :

Chers Aulnaysiens, Chers Bondynois, chers pavillonnais,

Après un simulacre orchestré par le maire Stéphane Hervé et ses proches Séverine Maroun et Franck Cannarozzo adjoints au maire à Aulnay-sous-Bois et Andrès Henao Sanya, adjoint au maire à Bondy, j'ai été accusé à tort en subissant une pression juridique et policière qui s'est avérée injuste.

Alors que vous êtes celui qui a utilisé l'image du maire pour mener votre campagne en utilisant sa photo sur vos discours de campagne !

La justice est juste. La loi est formelle. Vous êtes le perdant de votre propre accusation.

Ils ont essayé de m’intimider, de m’humilier, de me faire passer pour un usurpateur dans une campagne électorale importante mais la République est plus grande que ces manipulations politiques d’un autre temps. En effet le parquet a classé la plainte simulée du Maire Stéphane Hervé.

En 2024, la barbouzerie n'a plus aucune influence et je continuerai à militer et à être sur nos territoires pour l'intérêt général et continuer ma route dans la politique locale.

Vive la justice ! Vive nos territoires ! Vive la France ! Vive la République !

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>