Justice

Affaire Théo, le principal accusé à la barre

18 janvier, 2024 à 9:14 | Posté par

Photo : bfmtv

Début de tonsure sur le crâne, lunettes studieuses et col roulé gris, Marc-Antoine C. s’avance à la barre avec cette allure sage. Jusqu’à ce 2 février 2017, il était considéré par ses pairs comme un flic d’Aulnay-sous-Bois exemplaire.(...)

Ce mercredi, il est resté « droit dans ses bottes », ne reconnaissant, ni la disproportion du coup de matraque, ni son illégitimité. Mais il a martelé avec sincérité : « J’ai causé une blessure affreuse. Je ne l’ai jamais voulue. Tous les jours, j’ai prié pour que monsieur Luhaka s’en remette. »(...)

« Ce n’est pas une force démesurée, elle est proportionnée », estime-t-il, réglant ainsi la question de la proportionnalité de son geste.(...)

Antoine Vey, l’avocat de la victime, accuse : « Vous n’avez pas dit tout de suite que vous aviez porté un coup d’estoc. Cela prouve que depuis sept ans, vous essayez de cacher que vous avez porté un coup d’une particulière intensité. »(...)

Ce jeudi 18 janvier, place aux plaidoiries et au réquisitoire.

Source : Le Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>