Associations, Solidarités

« Un toit pour elles » jette l’éponge

30 avril, 2021 à 19:35 | Posté par

Triste fin pour « elles »

Dans le communiqué ci-dessous, le Président de l’association, Mohamed Jemal décide de mettre fin à son action auprès des femmes victimes de violence dans notre ville.

Espérons que dans d’autres lieux plus propice à la solidarité, il trouvera la possibilité de continuer son action bien utile.

2 Réponses à “« Un toit pour elles » jette l’éponge”

Triste affaire dont il faut cependant tirer un enseignement !
Bonne volonté et générosité n’ont pas suffit à mener à bien ce projet.
Tout n’a pas été mené, semble-t-il , dans les règles pour déclarer, officialiser, faire reconnaitre cet accueil par les autorités administratives sociales et sanitaires compétentes.
C’était s’exposer à mettre encore plus en péril et en souffrance des femmes déjà lourdement fragilisées.
C’est bien ce qui s’est passé quand la municipalité adepte de la politique des coups de menton a envoyé sa piétre cavalerie pour satisfaire des voisins plus aptes à la denonciation qu’à la compassion mais aussi parce qu’elle ignorait que ce lieu existait.
La présence sur place d’un ou d’une représentante de l’association dûment mandaté eut probablement permis d’apporter des explications aux cowboys municipaux.
Depuis plusieurs années, le département de Seine-Saint- Denis a mis en place un dispositif d’aide aux femmes victimes de violences. C’est le dispositif  » Un Toit pour Elle ». N’aurait-il pas été opportun que « Un toit pour elles » entreprenne la démarche de s’y intégrer ?
CQFD

Navigue avec Firefox 82.0 Firefox 82.0 sur Android 7.0 Android 7.0
Mozilla/5.0 (Android 7.0; Mobile; rv:82.0) Gecko/82.0 Firefox/82.0
commenter
Jean-Louis Karkides | 1 mai, 2021 à 10 h 07 min

Plutôt que de mettre à la rue les femmes victimes de violence hébergée par cette association, n’était-il pas possible à nos élus de l’aider ? Ce n’est malheureusement pas la première fois que notre maire met des bâtons dans les roues à une association non acquis à sa cause. « La Nouvelle Ambition », « Cap Handy’kids » en ont fait les frais. Une façon autocratique de voir la solidarité!
D’après d’autres sources, les riverains ne se sont jamais plaint…

Navigue avec Google Chrome 88.0.4324.182 Google Chrome 88.0.4324.182 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/88.0.4324.182 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>