Santé, Social

Hôpital Ballanger, rassemblement pour dénoncer les conditions de travail

7 avril, 2021 à 21:56 | Posté par
Photo envoyée par le comité de défense

Nous vous en parlions il y a peu, un de nos lecteurs était sur place et Le Parisien en parle:

« Annoncer la création de lits de réa, ça ne sert à rien si derrière on n’embauche pas des gens pour s’occuper des malades », lâche excédé Patrice Vétéran, secrétaire CGT du comité technique de l’hôpital Robert-Bellanger, à Aulnay-sous-Bois. Devant lui, une petite centaine de personnes dont des politiques, des infirmiers et des aides-soignants. Tous réunis devant les portes de l’établissement, pour dénoncer la « politique salariale délétère » selon eux dans les hôpitaux.

A Robert Ballanger, nous dit notre contact c’est : 16 postes sur 34 aux urgences vacants. -50% du matériel obsolète. 40 postes d’infirmières manquantes.

« Le jeu des primes est insupportable parce que tous les personnels n’y ont pas droit, ça divise. Avec l’augmentation des salaires de 183 euros, beaucoup sont au-dessus du salaire médian de 1 800 euros et ne peuvent pas bénéficier de la prime d’attractivité. D’autres n’ont pas le bon statut », détaille Patrice Vétéran.

De nombreux élus de gauche dont Clémentine Autin, Christophe Prudhomme du samu 93 tête de liste LFI 93, Pierre Laporte élus au département 93,des elus de Sevran Tremblay étaient présents..

Contactée en fin d’après-midi, la direction de l’hôpital ne nous a pas encore répondu.

En italique Le Parisien, les autres textes sont de notre contact

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>