Covid-19, Santé

Hôpital Ballanger, des soignants asymptomatiques obigés d’aller travailler

23 février, 2021 à 18:16 | Posté par

La preuve du manque de personnel

Photo:APHP

En effet, jusqu’à la mi-janvier, les personnels soignants testés positifs au Covid-19 mais qui ne présentaient pas de symptômes étaient invités à continuer leur travail dans les services en tension. (…)

Mais début 2021, la diffusion rapide des variants anglais et sud-africain va changer la donne. Dans un avis daté du 20 janvier 2021, le HCSP est clair : « Concernant la dérogation permettant le travail de personnels soignants diagnostiqués positifs, le HCSP recommande la suppression de cette dérogation ». Les soignants sont désormais invités, comme tous les Français, à se placer à l’isolement dix jours dès qu’ils ont connaissance de leur positivité. « Cette règle ne doit souffrir d’aucune dérogation » avertit le HCSP. (…)

Mais visiblement, le message a eu du mal à passer à d’autres endroits. Selon un témoignage que nous avons recueilli, plusieurs membres du personnel soignant du centre hospitalier Robert-Ballanger, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), sont ainsi venus travailler la semaine dernière à la maternité, alors même qu’ils étaient positifs au coronavirus. « Au départ, il n’y avait que quelques personnes contaminées, et elles étaient remplacées, indique un membre du service concerné. Mais tout s’est compliqué quand plusieurs sages-femmes ont attrapé le Covid-19. Il a été demandé à certaines, qui étaient asymptomatiques, de venir quand même pour faire tourner le service ».

Finalement, il faudra l’intervention d’un cadre et les plaintes de plusieurs soignants pour que toutes les personnes testées positives soient placées à l’isolement. Et une partie du service a finalement été fermée. « C’est assez révélateur du manque de moyens à l’hôpital, où nous sommes constamment en sous-effectif, et quand il y a une crise, ça se voit encore plus » constate notre témoin. Contactée, la direction n’avait pas encore répondu au moment de la publication de l’article.

Source: actu.fr

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>