Handicap

132 personnes handicapées à Aulnay sans solution d’après « Les bannis de la République »

3 décembre, 2020 à 9:30 | Posté par

En tant qu’ancien enseignant auprès de mineurs handicapés, je certifie que beaucoup de parents se retrouvent sans solution ou sont obligés d’envoyer leur enfant en Belgique, pays où les structures sont de meilleurs qualités et en nombre.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>