Covid-19, Transports

RER B, les usagers redoutent la baisse possible du nombre de rames

4 novembre, 2020 à 9:33 | Posté par
Châtelet-les-Halles (Paris), 8 h 15, le 3 novembre 2020. La grande gare sonne creux. LP/Jean-Gabriel Bontinck 

Gare du Nord à Paris, quais de la ligne 4, ce mardi matin à 8 heures. Les agents de régulation, gilet coloré sur le dos, sont encore là, mais sans vraiment de foule à canaliser. Montées et descentes du métro se font facilement, et tout le monde ou presque trouve une place assise dans la rame. Difficile de croire qu’on est en pleine heure de pointe dans la première gare d’Europe…(…)

Sur l’ensemble de la journée [lundi 2/11], l’affluence est à 30 %, et même de 20 % à 25 % le soir. C’est peu, mais lors du premier confinement, la fréquentation n’était que de 5 à 10 % de l’affluence normale. Depuis, elle n’était remontée qu’à 65-70 % au maximum, en septembre-octobre.

Principale différence avec le premier confinement : les écoles, collèges et lycées sont cette fois-ci ouverts.

« Il y a quand même beaucoup de monde, estime Nathalie [Une voyageuse]. Il faudrait peut-être diminuer l’offre aux heures creuses, mais pas à l’heure de pointe, les gens ont besoin de venir travailler. Et il faut surtout rappeler que le port du masque, c’est sur le nez ! »

Extrait d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>