Covid-19, Education

Des tests antigéniques dans les lycées… mais qui pour les faire ?

7 novembre, 2020 à 9:47 | Posté par

La région en a commandé 100 000 à destination de toute l’Ile-de-France. Mais la mesure fait débat

© Ina FASSBENDER / AFP]

Pour réaliser ces tests, réceptionnés jeudi soir et dont le coût s’élève à
« près de 500 000 € », la région mise sur les 1 300 à 1 500 infirmières scolaires. « C’est leur mission », insiste-t-on à la région. (…)

Notre position est claire : nous refusons. Non pas que nous ne souhaitons pas participer à l’effort collectif, mais parce que nos missions sont de nous occuper des élèves qui ont actuellement plus que jamais besoin de nous », tout en rappelant que la profession est « en sous-effectif » détaille Carole Pourvendier, secrétaire nationale du syndicat Snuics-FSU. (…)

Pour les « épauler », la région envisage la mise en place, avec l’Agence
régionale de santé (ARS), d’un « plan de formation de secouristes qui
pourraient pratiquer ces tests », détaille Valérie Pécresse. Annie
Routier, du syndicat Snes- Unsa, en « reste sans voix ». « Nous ne
sommes pas au courant!(…)

La Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) s’interroge. « Si
on teste un élève positif au lycée, alors qu’il était déjà dans sa classe, et
donc en contact avec ses camarades, que se passe-t-il ?(…)

Pascal Bolloré, secrétaire général du Syndicat national des personnels
de direction de l’Education nationale (SNPDEN) et proviseur du lycée
Marcelin-Berthelot, à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), n’y voit
« pas d’opposition sur le fond »

Cette semaine, les trois académies de la région (Paris, Versailles et
Créteil) ont dénombré au total 692 cas avérés de Covid sur un peu plus
de 2,4 millions d’élèves scolarisés de la maternelle au lycée, et 192 cas
parmi les 213 900 personnels d’établissement

Source: article du Parisien

Une Réponse à “Des tests antigéniques dans les lycées… mais qui pour les faire ?”

commenter
Laurent Comparot | 7 novembre, 2020 à 16 h 52 min

Encore un effet d’annonce de Valérie Pécresse toujours dans la course aux élections présidentielles, …euh régionales : pas de concertation, ni d’études préalables, un budget ridicule. Que dire ?
Entre Jean-Michel Blanquer et Valérie Pécresse, on peine à cerner les objectifs de cette campagne, le public visé, les protocoles envisagés et la stratégie globale.
A part cela, il y 2,4 millions d’élèves des 1er et 2nd degrés dans la région Île-de-France. Je vous laisse calculer le ratio par infirmière…

Navigue avec Google Chrome 86.0.4240.183 Google Chrome 86.0.4240.183 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/86.0.4240.183 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>