Actualité, Sécurité

La fin des rodéos, est ce pour demain?

28 août, 2020 à 9:22 | Posté par

Une nouvelle autorisation de les poursuivre donnée par le Préfet de Police

Photo d’illustration: publicsenat.fr

A nouveau autorisés par le préfet de Paris à poursuivre «des véhicules en fuite» en région parisienne depuis cet été, certains policiers préfèrent encore s’abstenir de se lancer dans une «chasse», pour éviter tout incident.(…)

Les forces de l’ordre attendaient que l’on passe de la parole aux actes. « Ça a pris un peu de temps, mais on ne nous demande plus de cesser systématiquement les chasses », confirme un fonctionnaire en poste dans le 93.(…)

Feu vert du préfet ou pas, les forces de l’ordre y regardent à deux fois avant de se lancer dans une traque. « Ça reste compliqué. Les cités sont moins accessibles en voiture », confie ce policier. La crainte de faucher un piéton est omniprésente.(…)

Comme ce soir de juillet, où un deux-roues s’est engouffré à plus de 120 km/h dans une cité de Montreuil au milieu des gamins et des barbecues. « On a arrêté tout, raconte le policier. Nous avons toujours l’épée de Damoclès au-dessus de la tête. Si le fuyard cartonne, on sait que l’on va être montré du doigt. On préfère ne pas s’engager. Quitte à ce que les habitants nous disent : Vous ne servez à rien ! »

Sur ce sujet précis, un arrêt du tribunal administratif de Marseille (Bouches-du-Rhône) rendu le 3 août risque de faire jurisprudence. Il condamne l’Etat pour inaction contre les rodéos sauvages, relevant que ce dernier a commis une faute en engageant « des mesures insuffisantes pour restaurer la tranquillité publique dans ces lieux concernés par des rodéos motorisés ».

Extraits d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>