Actualité, Education

La colère des profs contractuels privés d’oraux et recalés sur dossier

4 août, 2020 à 9:22 | Posté par

Exemple, Fatima, professeur de math à Aulnay et aux environs

Fatima enchaîne les remplacements depuis trois ans en Seine-Saint-Denis. Cette enseignante de maths admissible à l’écrit ne sait pas sur quels critères elle a été recalée.  LP/F.L.

Les oraux du concours d’enseignant ont été annulés à cause du Covid et la moitié des 8000 candidats admissibles en interne après l’écrit ont été recalés sur dossier, à l’image de Fatima, prof de maths en Seine-Saint-Denis. Ils entament une procédure judiciaire.(…)

Depuis trois ans Fatima, 29 ans, enseigne les mathématiques dans des collèges de l’académie de Créteil, à Aulnay-sous-Bois, Villepinte, Tremblay-en-France ou à Noisy-le-Grand en Seine-Saint-Denis. Mais avec un statut de contractuelle. «Lorsque je n’ai pas de mission je ne gagne pas d’argent », rappelle-t-elle. Heureusement la pénurie de professeurs dans les matières scientifiques lui permet d’être appelée très régulièrement.(…)

Depuis trois ans maintenant, elle enchaîne les remplacements. « Cela me permet de gagner environ 1700 euros brut par mois, mais tout peut s’arrêter », estime-t-elle.(…)

La prof de maths a donc décidé de revendiquer avec tous ses homologues, avant même de savoir si elle serait reçue ou pas. Le 26 juin, le couperet tombe : elle apprend qu’elle n’est pas dans le bon wagon.(…)

Fatima n’a pas hésité à engager le bras de fer avec le ministère. «On ne veut plus se taire, il faut que les gens sachent: on s’occupe de vos enfants, on leur donne des cours et on n’est pas considérés, martèle-t-elle. Notre but c’est de montrer que la décision de prendre un maximum de gens en externe et de laisser sur le carreau des candidats en interne est une mauvaise décision. Elle se comprend, nous coûtons moins cher au ministère, nous sommes à leur disposition. Mais ce n’est pas normal.»

Extraits d’un article du Parisien
Face à l’impossibilité de statuer en l’absence d’épreuve orale (annulée pour cause de Covid-19), le jury de philosophie du concours interne a décidé de démissionner. Et l’a fait savoir par courrier au ministère de l’éducation nationale. /Infographie Le Parisien  

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>