Médias, Sécurité, Seine-Saint-Denis

En Seine-Saint-Denis, les violences policières sont une réalité beaucoup plus fréquente qu’ailleurs

10 juin, 2020 à 17:54 | Posté par

Le magazine du Conseil Départemental a interviewé  Fabien Jobard, chercheur spécialisé sur les questions de police.

Photo: Le magazine du Conseil Départemental

Nous vous conseillons la lecture de cet article dont nous ne vous donnons que les questions posées. Il nous a paru en effet impossible d’en tirer quelques extraits sans en modifier le sens.

  • Pourquoi la question des violences policières est-elle particulièrement prégnante dans le 93 ?
  • Au-delà de la politique institutionnelle, ces violences sont-elles aussi liées aux caractéristiques sociales de la population de Seine-Saint-Denis ?
  • Plusieurs « affaires » de violences policières ont défrayé la chronique pendant et après la crise du Covid. On a vu sur les réseaux sociaux défiler le passage à tabac de la jeune Ramatoulaye à Aubervilliers, des propos racistes entre policiers à l’Ile-Saint-Denis, après la poursuite d’un homme qui se jetait dans la Seine, ou encore le témoignage de Gabriel jeune Bondynois de 14 ans grièvement blessé à l’œil après une interpellation. Le confinement a-t-il exacerbé l’hostilité entre la police et la population ?
  • La manifestation du 2 juin a connu un grand succès. Dans ses rangs, beaucoup de jeunes venant des villes du 93. Une telle mobilisation contre les violences des quartiers eux-mêmes est-elle une première ? Que peut-on en espérer ?
  • De quelles politiques publiques les institutions pourraient-elles s’inspirer pour, sinon régler, au moins remédier aux violences policières et à la défiance entre population et police ?

Bonne lecture.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>