Covid-19, Handicap

Le masque, obstacle à la communication pour les sourds et malentendants

8 mai, 2020 à 18:21 | Posté par
Aulnay-sous-Bois, jeudi 7 mai. Cynthia Pastor, sourde, craint que le port du masque ne rende impossible la communication entre malentendants et entendants lors du déconfinement. LP/Thomas Poupeau

Comment reprendre contact avec les autres quand on ne peut pas comprendre ce qu’ils disent ? À l’orée du déconfinement, c’est l’équation angoissante qui se pose pour 300 000 sourds et malentendants dans le pays — chiffre estimé par la Fédération nationale des sourds de France (FNSF)…

« Une barrière qui risque de rendre fous les malentendants », résume Cynthia Pastor, une habitante d’Aulnay-sous-Bois, elle-même sourde…

« Rares sont les entendants qui parlent la langue des signes. Du coup, pour nous qui sommes sourds, il ne reste bien souvent que la possibilité de lire, ou au moins d’essayer de lire, sur leurs lèvres. Comment fera-t-on quand tout le monde aura un masque sur le visage? »..

Une anecdote résume cette problématique : « L’une de mes amies, sourde, a attrapé le Covid-19. Elle a été soignée à l’hôpital par un médecin qui portait un masque… elle n’a donc rien compris de ce qu’il lui disait, explique, émue, Cynthia. Le médecin ne voulait pas écrire sur une ardoise, pour des problèmes d’hygiène. Alors, en rentrant chez elle, elle ne savait pas ce qu’il fallait faire, n’avait pas compris qu’il lui fallait revenir consulter 48 heures après pour suivre la maladie ! »..

De son côté, le CIH [Comité Interministériel du Handicap] assure avoir pris le problème à bras-le-corps. Et prône deux solutions : la production des masques transparents aux normes Afnor, et celle de visières longues. Deux équipements dans un premier temps destinés aux sourds eux-mêmes et à leur entourage, même si « l’approche populationnelle », dixit Céline Poulet, secrétaire générale du CIH, c’est-à-dire l’équipement pour toutes les professions en contact avec les sourds et même au-delà, « doit être favorisée ».

Extraits d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>