Covid-19, Seine-Saint-Denis, Solidarités

François Asensi, rescapé du Covid-19 et maire solidaire

28 mai, 2020 à 14:50 | Posté par

Un maire dont l’action de solidarité nous avait échappé

Tremblay-en-France, mercredi 27 mai. François Asensi, à la veille d’entamer son 6e mandat, un mois après être sorti de l’hôpital, victime du coronavirus. LP/Thomas Poupeau

Ce jeudi 28 mai, l’élu qui fêtera lundi ses 75 ans sera installé pour un sixième mandat (il a été élu en 1991), juste après avoir passé un mois à l’hôpital, touché par « une forme sévère » du Covid-19. « Coma artificiel, intubation… j’ai eu la totale », souffle-t-il.

Alors, ce conseil municipal d’installation « sera sans fanfaronnade, on va faire dans la sobriété », prévient le maire, l’un des mieux élus de Seine-Saint-Denis avec plus de 75 % des voix au premier tour. (…)

François Asensi dit avoir « bien récupéré » du virus. « Je suis à 80 ou 85 % de mes capacités respiratoires », évalue-t-il. Une chance, car l’homme a passé dix jours en coma artificiel à l’hôpital du Vert-Galant de Tremblay-en-France, où il a dû être intubé. En tout, presque un mois passé sur un lit d’hôpital : entré le 19 mars, il en est sorti le 13 avril. Aujourd’hui, il se dit « totalement opérationnel pour gérer les chantiers municipaux ».(…)

Au rayon des priorités, le travail sur un nouveau plan pluriannuel d’investissement, « car le virus a tout déstabilisé », note François Asensi. Environ 550 000 euros de bons alimentaires ont été distribués à 3 000 foyers. Et le budget communal est impacté à hauteur de 2,5 millions pour l’instant, avec les dépenses imprévues de la gestion du Covid-19. 

Extraits d’un article du Parisien

Une Réponse à “François Asensi, rescapé du Covid-19 et maire solidaire”

Longue vie à François ASENSI, militant infatigable de la défense des intérêts des masses populaires.

Il a su en son temps se démarquer de la direction du PCF affidée depuis trop longtemps aux dérives bureaucratiques,révisionnistes et gérontocratiques du Parti Communiste de l’Union Soviétique.

Maire de Tremblay il ne s’est pas opposé à la destruction de près de 200ha de terres agricoles au profit de la ZAC AEROLIANS!
200 ha soit un peu moins que le projet de la ZAC du Triangle de Gonesse!!!!!!

Comme quoi, rouge et vert, le mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire mène à tout!!!!

Navigue avec Firefox 76.0 Firefox 76.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64; rv:76.0) Gecko/20100101 Firefox/76.0