Actualité, Faits divers

Violences urbaines, actes isolés ou stratégie concertée?

21 avril, 2020 à 12:02 | Posté par

Deux explications se font face, celle défendue par notre maire et celle que relaient les réseaux sociaux.

Plusieurs procédures ont été ouvertes pour identifier les casseurs. A Aulnay, quatre personnes, dont un mineur, se trouvaient lundi après-midi en garde à vue pour « violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique »…

Les nuits suivantes seront déterminantes pour savoir si cet accident a réellement agi comme un détonateur dans les cités franciliennes. Plusieurs policiers interrogés par L’Express estiment « prématuré de parler d’embrasement des banlieues. Attention à l’effet de loupe en plein confinement ! ». Un délégué syndical ajoute: « Il faut agir avec discernement, éviter un autre blessé mais pour l’instant, la situation est maîtrisée »…

Au-delà de ces affrontements, un cadre de la Direction du renseignement de la Préfecture de police de Paris estime que d’autres facteurs peuvent concourir à une montée des violences : « Des travailleurs au black se retrouvent à court d’argent, la résine de cannabis se fait rare et peut mener à des batailles de territoire. » Dans ces conditions, une fake news sur Twitter peut enflammer une soirée : « Le week-end dernier à la Courneuve, une quinzaine de types se sont écharpés à coups de couteau. L’un d’eux s’est effondré devant le commissariat, et il a fallu drôlement communiquer pour que ce ne soit pas interprété comme des violences policières ! » 

Extraits d’un article de lexpress.fr

Les commentaires sont fermés.