Seine-Saint-Denis, Solidarités

Une aide de 60 euros pour 25 000 collégiens qui ne déjeunent plus à la cantine

14 avril, 2020 à 17:03 | Posté par
Photo: Le Parisien

La facture du confinement est lourde pour les familles modestes. Le département de Seine-Saint-Denis annonce mettre en place une aide exceptionnelle de 60 euros pour 25 000 collégiens issus de familles modestes qui, confinement oblige, ne déjeunent plus à la cantine le midi. Et ne bénéficient donc plus des tarifs très bas des repas définis par le quotient familial…

Depuis un mois, le déjeuner de ces adolescents passe à la charge de leur famille, et la facture alimentaire est lourde, couplée, donc, à la baisse importante des revenus. « Il y a une vraie urgence sociale », estime Stéphane Troussel..

« Cette aide de 60 euros pour 25 000 collégiens concerne tous ceux dont le repas à la cantine du collège était facturé au prix de 0,31 € à 2,50 €, il s’agit des sept échelons du quotient familial les moins favorisés », précise le département, qui débloque donc au total 1,5 million d’euros (M€).

Extraits d’un article du Parisien

Les commentaires sont fermés.