_Covid-19, Associations, Logement, Social

Covid-19, l’amicale de la cité de l’Europe demande la suppression des loyers

23 avril, 2020 à 9:30 | Posté par

Si l’on peut lire sur la page de l’union sociale pour l’habitat, « le Mouvement Hlm entend traiter les situations individuelles avec attention, respect et responsabilité. En tant qu’acteur social, il a pour mission d’accompagner ses locataires les plus fragilisés par les conséquences économiques de la crise sanitaire que nous traversons, en leur proposant différentes solutions. », il semble que le traitement de cette crise se passe moins facilement avec l’AFOC, bailleur de cette cité.

Une Réponse à “Covid-19, l’amicale de la cité de l’Europe demande la suppression des loyers”

La ville de Bobigny veut annuler le loyer de 4 000 foyers !

La municipalité entend rayer d’un trait de plume les loyers d’avril, en pleine crise du Covid. Une première en France. (Source Le parisien)

Ce serait a priori le premier acteur du logement à prendre en France une mesure aussi radicale. L’Office public de l’habitat (OPH) de Bobigny (Seine-Saint-Denis) devrait supprimer, purement et simplement, le paiement des loyers d’avril, dont les locataires sont censés s’acquitter début mai. 4 000 foyers sont concernés, pour un montant global de 1,6 M€.

C’est la municipalité (UDI) de Bobigny qui l’annonce, par la voix d’un collaborateur du maire sortant Stéphane De Paoli.

Mais ceci a peut être une raison très, très électorale

Je rappelle toutefois que Bobigny n’a pas élu son maire, Christian Bartholmé 1er adjoint au maire de Bobigny Stéphane de Paoli (2014/2020) a été condamné pour violence morale en réunion.

Il est candidat à la succession du maire sortant. Et ce Bartholomé est très, très controversé et en ballottage plutôt défavorable, alors avant d’applaudir, il y a peut être une manœuvre. L’OPH dépend de la mairie

https://www.20minutes.fr/elections/resultats/seine-saint-denis/bobigny-93000

Les « affaires » usent depuis cinq ans le costume flambant neuf de la majorité, qui avait pourtant fait de la probité un de ses engagements de campagne en signant la charte de l’association anti-corruption Anticor. Et elles ont semé la discorde au sein même de ses rangs.

Le 21 janvier 2016, Christian Bartholmé, 1er maire adjoint et désormais candidat officiel de la majorité à la succession de de Paoli , est condamné dans la fameuse « affaire du corbeau » à un stage de citoyenneté et 10 000 € de dommages et intérêts pour « violence morale en réunion » envers Sabrina Saïdi, maire adjointe à la Petite enfance.

CQFD

Navigue avec Google Chrome 81.0.4044.113 Google Chrome 81.0.4044.113 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; WOW64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/81.0.4044.113 Safari/537.36

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>