Covid-19, Seine-Saint-Denis

Coronavirus : « Les inégalités tuent aujourd’hui en Seine-Saint-Denis »

12 avril, 2020 à 17:27 | Posté par
File d’attente devant le bureau de poste central de Saint-Denis, ce lundi 6 avril. LP/Aubin Laratte

Il est simple pour ceux qui ont un jardin, qui n’ont pas à se déplacer pour aller travailler de critiquer ceux qui vivent en appartement et qui ont du mal à garder leurs enfants confinés comme on le voit sur les réseaux sociaux, vitrine de la vie aulnaysienne. Oui, restons chez nous mais pour certains les efforts sont plus durs que pour d’autres…

Dans une tribune au « Monde », le président du conseil départemental et cinq maires de la Seine-Saint-Denis dénoncent la surmortalité liée au Covid-19, dans le département métropolitain le plus pauvre de France…

La crise sanitaire liée au Covid-19 que nous traversons affecte toutes les régions, tous les territoires. Pour autant, les chiffres publiés récemment par les autorités montrent une « surmortalité exceptionnelle » dans le département de la Seine-Saint-Denis. Ces chiffres doivent encore faire l’objet d’analyse mais ils nous mettent en colère.

Les communes de Seine-Saint-Denis sont celles où les inégalités, pointées par de nombreux rapports, persistent dans de nombreux domaines : l’éducation, la justice, la sécurité ou bien sur la santé. Ces inégalités rendent aujourd’hui nos habitantes et habitants, les classes populaires, de plus en plus vulnérables au virus…

Celles et ceux qui, exemptés de confinement, sont contraints de travailler, parfois sans les protections suffisantes. Celles et ceux qui sont caissiers ou caissières des grands magasins, éboueurs, agents d’entretien, aides-soignants, aides à domicile, livreurs. C’est d’ailleurs ce qui justifient la majorité des déplacements que nous observons dans les rues de nos villes…

Extraits d’un article de lemonde.fr

Les commentaires sont fermés.