_Covid-19, Santé, Seine-Saint-Denis

63 pour cent de décès en plus en une semaine dans le 93

4 avril, 2020 à 9:26 | Posté par

D’après les chiffres publiés par l’Insee, le taux de mortalité a progressé de 63 % dans le département entre la semaine du 14 au 20 mars et celle du 21 au 27 mars…

Un taux bien supérieur à ceux enregistrés par les autres départements franciliens, comme le Val-d’Oise (+ 47 %), les Hauts-de-Seine (+ 36 %) ou encore Paris (+ 32 %)…

.Alors que le système de santé du département est souvent décrit comme défavorisé par rapport à ceux d’autres territoires, risque-t-on plus de mourir en Seine-Saint-Denis qu’ailleurs?

« Il serait faux de conclure cela, même si le département compte moins de places de réanimation, souligne Frédéric Adnet, directeur du Samu 93 et chef du service des urgences de l’hôpital Avicenne à Bobigny… Le médecin estime « qu’il y a plus de malades en Seine-Saint-Denis ». D’abord parce que les départs massifs des Franciliens, juste avant le début du confinement, ont très peu concerné le 93. « Ici, les gens n’ont pas de résidence secondaire. Ils sont restés là et ont donc davantage recours aux structures hospitalières », explique-t-il.

 Le chef de service estime que les mesures de confinement sont également moins efficaces sur le territoire, notamment chez les personnes les plus fragiles. « Quand je regarde par la fenêtre de l’hôpital, je vois un immense bidonville, où les gens vivent à dix dans une cabane sans toit. On a affaire à une population très précarisée, des sans-abri, qui ont d’autres préoccupations que le confinement. »

Extraits d’un article du Parisien

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>