Justice, Logement

Le Président de l’amicale de la cité de l’Europe condamné à 6 mois ferme

13 novembre, 2019 à 18:00 | Posté par
Photo: Le Parisien,

Un an de prison, dont six mois ferme : c’est la peine à laquelle vient d’être condamné Mohammed Maatoug, président de l’amicale des locataires de la cité de l’Europe d’Aulnay-sous-Bois…

Un jugement en appel de sa condamnation en première instance, en janvier 2018, dans laquelle il avait déjà écopé d’un an de prison avec sursis pour « harcèlement moral » à l’encontre de deux salariés d’Emmaüs-Habitat 

La peine ferme est aménageable, et pourra être convertie en jours-amende après passage devant un juge d’application des peines. Mohammed Maatoug ne devrait donc pas passer par la case prison.
L’homme a aussi été condamné à une interdiction de paraître dans le quartier durant un an. 

Rappelant que son amicale créée il y a quatre ans s’est emparée de sujets aussi variés que les pannes de chauffage et d’ascenseurs, des rats ou de l’insalubrité des logements, il y voit une victoire. « Tout ça n’est pas vain : la qualité de vie des locataires s’est améliorée, Emmaüs-Habitat a mis des moyens supplémentaires ! »

Source: Le Parisien

L’écarter de la cité pour laquelle il se bat ne peut que nuire au combat qu’il mène pour le bien des locataires.

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>