Actualité, Santé

Une chercheuse de l’hôpital Balanger distinguée par l’UNESCO

12 octobre, 2019 à 23:48 | Posté par
Photo:abonne.lardennais.fr

Aude Facchin a beau être doctorante à l’école Doctorale MTCI de Paris et partager son emploi du temps entre les hôpitaux Robert-Ballanger (Aulnay-sous-Bois) et Robert-Debré (Paris-19e), sa ville d’origine n’est jamais bien loin. «  Forcément, c’est à Rethel que j’ai grandi et je reviens régulièrement pour voir mon père, qui y vit toujours », confie la jeune femme âgée de 30 ans…

Partageant aujourd’hui son emploi du temps entre son activité d’officine au centre hospitalier Robert-Ballanger et celle de recherche à l’hôpital Robert-Debré, la doctorante persévère malgré « les énormes contraintes d’ordre éthique » dans son domaine de recherche. Elle approfondit même son travail. « Certains aspects n’étaient pas prévus dans ma thèse, comme les effets de ces médicaments sur les enfants drépanocytaires mais comme j’en ai l’opportunité… » Confrontée à « une situation de plus en plus compliquée dans les hôpitaux publics », elle se dit très fière de travailler dans la santé publique : «  J’en fais aussi une question de valeur ». C’est pour cette personnalité, ce parcours émérite et ces travaux brillants qu’elle a été récompensée du Prix Jeunes Talents France 2019 L’Oréal-UNESCO pour les Femmes et la Science il y a quelques jours, au museum de Paris. Elle bénéficiera aussi d’une bourse de 15 000 € afin de mener une carrière pleine de succès. Car aujourd’hui, en France, seul 28 % des chercheurs sont des femmes.

Source: abonne.lardennais.fr

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>