Faits divers

Interpellation violente, l’affaire se crispe

26 juillet, 2019 à 0:41 | Posté par
Lieu des faits, photo: Le Parisien

Ce n’est pas l’affaire Théo qui n’est toujours pas jugée mais ce « fait divers » sera relayé tout au long de son déroulement par notre blog.

D’après nos informations, les familles auraient été convoquées, chaque membre y compris Noam pour être auditionnées individuellement. Le commissariat n’a pas aimé le fait que les parents refusent de signer les procès verbaux des comparutions. Le Parisien en dit plus, extrait:

Pour la police, pas de doute : il y a bien eu une tentative de cambriolage. Le parquet confirme qu’il y a « une trace de pesée sur la porte du pavillon », sans qu’il soit possible, à ce stade, de l’imputer aux adolescents. Dans le procès-verbal d’interpellation rédigé par les policiers, il est indiqué que ces traces de pesée ont été constatées « au niveau du volet arrière de la maison », et que « le verrou du cabanon situé dans le fond du jardin a aussi été forcé ». Là encore, l’enquête doit dire si les ados en sont à l’origine.
Les familles étaient convoquées ce jeudi au commissariat d’Aulnay pour être auditionnées, mais ont fait savoir par leur avocate qu’elles ne s’y rendraient pas. D’abord pour ne pas « traumatiser les enfants » avec un nouveau passage dans ce commissariat, aussi parce qu’elles avaient rendez-vous à l’IGPN. Leur avocate a demandé un report des auditions en septembre.

Sur ces suspicions de cambriolage, les familles pointent « un contre-feu » allumé par les policiers. « Des gamins de 10 et 15 ans auraient essayé de pénétrer dans une maison à 19 h 30, au vu et au su de tout le quartier ? Un pavillon devant lequel ils passent tous les jours pour aller à l’école ? Et ce, sans matériel de cambriolage, avec un… ballon sous le bras ? C’est risible ! » tonne la grand-mère de Noam. Qui assure que les familles « ne se laisseront pas faire ».

D’après nos sources, l’avocate des parents serait celle d’ Hadama Traoré, un habitué à ce genre de combat.

Articles similaires:

Répondre:

Nom (SVP évitez les pseudos):
E-mail (non publié) (obligatoire):
Site web:
Commentaire (obligatoire):
XHTML: Vous avez le droit d'utiliser ces tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>