Rénovation urbaine

Polémique autour du futur parking souterrain, synthèse du Parisien [MAJ]

20 février, 2019 à 19:21 | Posté par
Dessin trompeur utilisé par la municipalité alors que le projet Verrechia était acté

Dans un article qui devrait paraître demain dans la version papier Le Parisien fait la synthèse des nombreuses oppositions ainsi que la réponse de la municipalité.

Une fois de plus l’illustration des nouvelles constructions de ce journal montre un projet bien plus respectueux de  l’harmonie de la place et que la majorité a publié alors que le projet Verrechia était déjà ficelé.

Hervé Suaudeau, mon collègue sur ce blog, qui a saisi le Procureur de la République a été interviewé, il est présenté comme membre de VME suite à l’analyse d’une déclaration de la mairie faite à l’autorité environnementale à l’analyse du bulletin municipal. Extrait:

« Dans la déclaration de chantier de la ville à l’autorité environnementale (NDLR : la Driee – direction régionale et interdépartementale de l’Environnement et de l’Énergie), consultable en ligne, il me semble que certains éléments sont tous simplement de fausses déclarations », assène Hervé Suaudeau, membre de l’association Vivre mieux ensemble (VME).
Ce dernier est appuyé par d’autres associations locales, dont Aulnay Environnement et QCBE. « On dirait que la ville veut minimiser l’impact d’un projet qui fait polémique au niveau local ! », avance-t-il.
Selon lui, deux éléments posent principalement problème. Avec une carte des nappes phréatiques de 2013, on constate qu’il existe des masses d’eau souterraines entre deux ou trois mètres de profondeur à l’endroit du chantier. « Or, un parking souterrain de deux niveaux est profond de cinq mètres », explique Suaudeau…. Autre souci : dans ce même dossier, la municipalité dit que ce chantier n’entraînera pas de « dégradations, perturbations, destructions, de la biodiversité – faune, flore […] ».
«
 Sauf que 19 ou 20 arbres centenaires seront arrachés durant les travaux et remplacés par des 7 ou 8 pots végétalisés », tonne encore l’associatif…

NDLR: La mairie a daigné répondre au Parisien alors qu’elle n’a jamais donné suite aux demandes de notre blog,

Du côté des services techniques, on rappelle avoir mandaté la société Bouygues pour piloter ce chantier.
« Durant le chantier, il y aura un rabattement temporaire de la nappe phréatique. Les travaux terminés, cette nappe reprendra place autour de la structure imperméabilisée », détaille-t-on en mairie… S’agissant de l’arrachage d’une vingtaine d’arbres centenaires, la ville juge leur intérêt patrimonial… « minime ». « Certains sont malades, d’autres vont être replantés ».
Contactés, les services de l’Etat confirment que pour l’instant rien ne pose problème dans ce dossier, dont l’instruction court jusqu’au 26 février.

En ce qui concerne les tilleuls centenaires, d’après les marques sur les arbres, beaucoup seraient « malades » depuis la « rénovation » de ce quartier..

MAJ: groupes de mots barrés suite à une modification de l’article du Parisien et erreur dans l’interprétation d’un article.

Articles similaires:

5 Réponses à “Polémique autour du futur parking souterrain, synthèse du Parisien [MAJ]”

Franchement vous nous cassez les pieds avec vos tilleuls « tout pourri » centenaires. Vous avez un problème grave avec votre point de vue complètement stupide. Il faut tourner la page du moche façon communiste

Pour le reste je suis d’accord, la nappe phréatique est un problème.

Je m’interroge aussi sur la présentation à laquelle il manquerait un étage. Avez vous demandé au constructeur puisque la mairie ne veut rien dire ?

Navigue avec Google Chrome 72.0.3626.105 Google Chrome 72.0.3626.105 sur Android 8.1.0 Android 8.1.0
Mozilla/5.0 (Linux; Android 8.1.0; SM-T585) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/72.0.3626.105 Safari/537.36
commenter
Jean-Louis Karkides | 21 février, 2019 à 0 h 28 min

@ Dominique, j’aime votre commentaire ni à charge, ni à décharge 😉
Non, ces tilleuls ne sont pas « tout pourris » et sont le témoin bien sains pour la plupart de l’histoire de notre ville bien avant l’arrivée des maires communistes. Et qui pour un parking qui va nous coûter 65M€ vont être abattus pour être remplacés par quelques arbustes en pot!
En ce qui concerne le présentation de l’immeuble, cliquez sur les liens de l’article et vous vous apercevrez que cette représentation trompeuse n’est pas ce qui se construit. Jamais Verrechia n’avait ce projet en tête à notre connaissance.

Navigue avec Google Chrome 72.0.3626.96 Google Chrome 72.0.3626.96 sur GNU/Linux x64 GNU/Linux x64
Mozilla/5.0 (X11; Linux x86_64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/72.0.3626.96 Safari/537.36

….et on ne s’inquiète absolument pas des 2 sous sols de la construction Verrechia du centre gare nord laissant apparaître des nappes d’eau , c’est malheureusement au Nord…? Des explications attendues pour rassurer de la part des « grands techniciens » que je ne suis pas ou de l’élu aulnaysien chargé de l’urbanisme car a-t-on le droit de s’interroger?

Navigue avec Google Chrome 72.0.3626.109 Google Chrome 72.0.3626.109 sur Windows 7 x64 Edition Windows 7 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 6.1; Win64; x64) AppleWebKit/537.36 (KHTML, like Gecko) Chrome/72.0.3626.109 Safari/537.36

@Dominique
« Le moche façon communiste » c’est justement ce qui est proposé, une grande place vide dé-végétalisée. Si les arbres étaient remplacés après les travaux ce serait autre chose mais il faudrait réserver des zones de pleines terre et perdre quelques parking que l’on ne pourra plus louer aux riverains dépourvus de parking.

Navigue avec Firefox 65.0 Firefox 65.0 sur Windows 10 x64 Edition Windows 10 x64 Edition
Mozilla/5.0 (Windows NT 10.0; Win64; x64; rv:65.0) Gecko/20100101 Firefox/65.0

je plussoie le commentaire d’Eric. D’ailleurs pour le fun,une place au design Stalinien (et à la concertation de réalisation du même acabit) nommée Jean claude ABRIOUX, voila qui ne manque pas de sel.

Navigue avec Firefox 60.0 Firefox 60.0 sur GNU/Linux GNU/Linux
Mozilla/5.0 (X11; Linux i686; rv:60.0) Gecko/20100101 Firefox/60.0